BlogsPSG News

[Blog] Douchez / Sirigu : Faut-il relancer la concurrence ?

La concurrence permet à tout le monde d’être meilleur. Celui qui joue sait qu’il doit être bon tout le temps au risque de perdre sa place au profit de sa doublure. Mais un poste y résiste : celui de gardien de but. Depuis 2011, la hiérarchie entre Salvatore Sirigu et Nicolas Douchez est figée, et n’a jamais été remise en question. A raison. Mais, aujourd’hui, Salvatore Sirigu, qui ne se montre plus jamais décisif même s’il commet rarement de “boulettes”, ne rapporte plus de points à son équipe, et ne fait jamais “la” parade qui sauve son équipe.

Nicolas Douchez n’est sans doute pas meilleur que son coéquipier italien. Mais il serait peut-être nécessaire que le staff ne confirme pas l’absence de concurrence entre les deux portiers. On voit mal Laurent Blanc aligner l’ancien rennais entre les trois montants en quart de finale de Ligue des Champions, et cela ne serait sans doute pas une bonne idée. Mais le titulariser une ou deux fois en championnat enverrait un signal de rappel à la doublure en sélection nationale de Gianluigi Buffon. Avec une défense renforcée, ce n’est pas normal que le PSG encaisse plus de buts après seulement 29 journées (27) que lors de chacune des deux saisons dernières (23).

Personnage introverti du vestiaire parisien, Salvatore Sirigu semble traverser une période difficile, qu’il n’arrive pas à cacher en dehors du terrain. Il ne s’arrête presque plus en zone mixte, et affiche toujours un visage fermé, quel que soit le résultat du match dont il sort, comme à Stamford Bridge mercredi dernier. Comme avec Thiago Silva, Laurent Blanc ne doit pas enfoncer l’international italien en le reléguant en numéro deux. Mais le faire souffler peut être bénéfique pour lui. Egalement pour Nicolas Douchez qui réalise une bonne saison, récompensée par une prolongation de son contrat d’un an.

La question du gardien de but est en tout cas réelle aujourd’hui au Paris Saint-Germain. On dit souvent que pour gagner la Ligue des Champions, il faut notamment un grand gardien. On a vu lors de la double-confrontation contre Chelsea que Thibault Courtois, malgré l’élimination de son équipe, s’est montré bien plus décisif que son opposant italien. Sans lui, les Blues n’auraient jamais tenu le suspense jusqu’au bout des prolongations du deuxième match. Alors que Salvatore Sirigu n’a pas joué de rôle majeur dans la qualification de son équipe.

Comment le PSG peut-il relancer Salvatore Sirigu en vue des prochaines échéances capitales ? Recruter un nouveau portier numéro un l’été prochain doit-il être sa priorité ? Au staff et aux dirigeants de répondre à toutes ces questions essentielles pour que le Paris Saint-Germain parvienne à remplir ses plus ambitieux objectifs.

Bouton retour en haut de la page