FémininesPSG News

Echouafni : “Les filles sont des vraies compétitrices qui vont au bout d’elles-mêmes”

Pour leur dernier match de l’année 2020, les Féminines PSG devront bien finir le travail face au Górnic Leczna ce mercredi après-midi (à 14h30 sur beIN SPORTS 1), dans le cadre du 16e de finale retour de l’UEFA Women’s Champions League. Les Parisiennes avaient notamment remporté avec sérieux le match aller en Pologne sur le score de 2-0. À la veille de cette confrontation retour, l’entraîneur parisien, Olivier Echouafni, s’est exprimé sur cette rencontre face au club polonais, dans des propos rapportés par leparisien.fr. Extraits choisis.

Faire tourner l’effectif comme lors du match aller ?

Echouafni : Après l’entraînement du jour, tout le monde va vraiment bien. Je suis agréablement surpris par le niveau d’intensité qu’elles ont mis pendant la séance. On sent qu’elles ont à cœur de faire un très bon match. Les filles sont des vraies compétitrices qui vont au bout d’elles-mêmes. Après, faire tourner ? Certaines ont besoin de retrouver le rythme et le jeu, comme Nadia Nadim (de retour face au Havre après avoir contracté la Covid-19). On va quand même conserver une ossature. À l’abri d’un relâchement de l’équipe ? Rien n’est acquis. Il ne faut pas se reposer sur ses lauriers, mais se remettre toujours en question. Quand je vois l’entraînement de ce mardi soir, je me dis qu’elles sont encore bien dedans. Il n’y a pas de petit match. C’est la Coupe d’Europe. Depuis de longues semaines, on arrive à marquer rapidement. Il faut que ça devienne une marque de fabrique.”

Peur que la trêve hivernale freine la bonne forme de l’équipe ?

Echouafni : On a besoin de récupérer et de recharger les batteries. Depuis la reprise le 20 juin, on a enchaîné beaucoup de matchs, sachant qu’on a mis de l’intensité au début. Mais les filles sont exceptionnelles. On n’a pas beaucoup de blessées. Tout le monde travaille bien dans le club.”

Des mouvements à prévoir dans l’effectif lors du mercato hivernal ?

Echouafni : Pour l’instant, je suis très satisfait de l’effectif. On va avoir des échéances très rapprochées, notamment au mois de mars. Faudra-t-il apporter des compléments ? On verra. Peut-être que des joueuses voudront avoir plus de temps de jeu. L’idée, c’est de repartir avec un groupe à l’identique et de pouvoir s’appuyer sur nos jeunes. Elles pourront nous aider sur certains matchs à moindre intensité.”

Bouton retour en haut de la page