Ligue 1PSG News

Gasset : “Le PSG est toujours le favori pour le titre”

Demain soir (21 heures, Canal Plus), Bordeaux reçoit le PSG dans le cadre de la 28e journée de Ligue 1. Un match particulier pour Jean-Louis Gasset. L’entraîneur Bordelais a fréquenté le PSG cinq ans en étant l’adjoint de Luis Fernandez (2001-2003) puis celui de Laurent Blanc (2013-2016). À la veille de cette rencontre, Gasset s’est présenté devant la presse. Extraits choisis.

“Qu’est ce qui me fait penser que mon équipe peut obtenir un bon résultat contre le PSG ? La première mi-temps de Metz, était dans l’investissement une bonne mi-temps. […]L’état d’esprit a été bon cette semaine même à l’entraînement, les joueurs ont envie de jouer ce match, de jouer un tel match. Donc il y a des satisfactions.”

Ben Arfa

Gasset : “Il n’y pas de cas Ben Arfa. Chaque fois vous citez un nom, Ben Arfa, De Préville. Ils seront dans les 18 demain. Ce qui compte c’est les prestations. C’est mon choix après de dire il est en forme ou pas, il est bien dans sa tête ou pas. J’essaye de faire l’équipe la plus cohérente possible. Il n’y a pas de cas spéciaux, on est ensemble, on dit nous.

Le PSG

Gasset : “Le PSG à la porter ? Pas du tout, mais pas du tout. J’ai eu la chance d’y travailler pendant trois ans (2016-2019 avec Blanc) et à cette époque-là de l’année, la majorité du temps on avait de l’avance. Aujourd’hui Paris est à la bagarre avec trois équipes qui ont une belle cadence. Ils n’ont plus le droit à l’erreur. En même temps, il y a la Champions League où ils ont fait un match héroïque à Barcelone. En championnat il faut qu’il passe la seconde, les joueurs le savent. C’est toujours le favori pour le titre avec leur effectif. On me dit il manque untel, untel, oui mais il reste 15 internationaux. Le match aller on a joué la grande équipe, on a fini contre toutes les stars et on a réussi à les accrocher. Demain c’est un match de football et c’est ça qui est beau, c’est l’espoir. Le match ? Il faudra d’abord bien défendre et être bien compact. La solidarité sera le maître mot. Il faut être très agressif, et à la récupération du ballon, il faudra profiter au maximum parce qu’on sait qu’ils peuvent être un peu espacés.

Pochettino

Gasset : “Je souhaite un bon anniversaire à Pochettino. Outre un joueur, c’est une personne avec qui j’ai gardé contact. Dans ma carrière j’ai rencontré deux trois joueurs qui avaient une vocation d’entraîneur. Dernièrement c’était le cas de Thiago Motta. À l’époque, Luis Fernandez avait rapporté Mauricio, Gabi Heinze et Cristobal d’Espagne. Et c’est deux argentins au niveau du caractère c’est un exemple pour beaucoup de gens. C’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup.

Bouton retour en haut de la page