ArticlesCompte Rendu de Matchfil infos

Lviv-PSG 1-1 / Paris finit premier

Paris termine parfaitement sa poule d’Europa League par un match nul en Ukraine et termine 1er de son groupe. Récit de voyage.karpaty

Les voyages forment la jeunesse dit-on. Alors dans ce cas, les jeunes pousses du Paris Saint-Germain ont été gâtées ! Areola, Kebano, Landre, Makhedjouf et autres Qasmi, d’ordinaire titulaires de l’équipe réserve, ont délaissé la CFA du PSG pour se joindre au groupe pro.

Une vraie mission de “bleu-bites”, sans sac à dos ni rangers, mais dans les frimas d’un déplacement ukrainien avec terrain givré, fine averse de neige, ballon orange, couverture  et nez qui coule. Sympa l’invit’.

Heureusement pour eux, Kombouaré a aligné une équipe de remplaçants quasiment 100% Ligue 1 pour finir le travail dans cette poule J de Ligue Europe rondement menée jusque-là et tenter de se sortir du piège ukrainien.

C’est donc une équipe totalement remaniée qui a débuté la rencontre, Coupet, Tiéné, Camara, Traoré (sorti du placard pour l’occasion), Ceara, avec Clément, Bodmer, Makonda et Sessegnon devant pour alimenter le duo Luyindula, Erding.

Bon on ne va pas s’apesentir sur cette magnifique partie de football disputée à la patinoire municipale de Lviv. Tout juste remarquera-t-on le sérieux et l’envie de cette “équipe bis” d’aller chercher le point du match nul, si ce n’est mieux, pour terminer premier de cordée et s’éviter les gros bras pour la suite.

Le PSG a donc livré un match appliqué sur un terrain délicat, alternant les phases de domination (une bonne tête d’Erding sur corner au premier poteau aurait pu faire mouche, 7′) et les périodes plus troubles où l’on courbe l’échine (Khozanov s’enfonce dans l’arrière-garde parisienne mais bute sur Coupet, 18′). Pas beaucoup d’occaz à se mettre sous la dent, jusqu’à ce ballon récupéré du talon jambe en arrière comme dans la cour d’école par Ceara, qui après un relais avec Bodmer centre sur Erding. Son défenseur remet le ballon sur Luyindula qui d’une frappe couchée trompe le gardien ukrainien, un peu en galère sur le coup. Paris mène 1-0 sans qu’on sache vraiment pourquoi (39′).

Malheureusement, sans en avoir l’air non plus, Lviv va revenir avant la pause sur un coup franc plein centre avec rebond que Coupet, en galère lui aussi, cafouille comme un débutant (1-1, 45′). Attention pour la deuxième MT car Séville tente la victoire contre Dortmund et vient titiller le PSG pour la première place du groupe.

RAS en deuxième

On va pas vous la raconter non plus et vous retenir plus longtemps dans ce suspense insoutenable. Il ne s’est pas passé grand chose en deuxième période. Tout juste un but pour Lviv logiquement refusé pour hors-jeu ou un petit tamponsur Erding que l’arbitre, avec une grande mansuétude, aurait pu transformer en bon vieux péno.

2erding2A part ça, Paris tient, ne s’affole pas et tente la contre-attaque pour voir. Sinon, RAS. Ah si, la rentrée de Quasmi et Makhedjouf, nos bleu-bites qui pourront rentrer à Paname avec une belle cape. Bref, si demain il n’y a pas de cas de grippe à déplorer au camp des loges, on pourra dire que le PSG aura fait un déplacement parfait en Ukraine. Un match nul qui assure la première place du groupe, pas de casse, et Nenê and friends qui auront pu  sagement regarder le match à la télé. Que du plaisir.

Bouton retour en haut de la page