Articlesfil infos

Mercato : Hoarau sur le départ ? Analyse.

PSG-OL 20-09-09Le journal L’Equipe du jour affirme que le PSG aurait reçu une offre de 10 millions d’Euros du club de Schalke 04 pour s’attacher les services de Guillaume Hoarau. On le sait, Felix Magath, l’entraîneur du club allemand, a fait de l’attaquant français sa priorité du mercato. Il aimerait voir le géant parisien associé à Raul, ancienne gloire madrilène récemment débarqué à Gelsenkirchen.

Alors que doit faire Robin Leproux ? Soit il annonce Hoarau comme intransférable et il clôt (un peu tard) la discussion, soit il avance finement sur le dossier. On le sait, et c’est le cas pour tous les clubs français cette saison, il n’y a pas d’achat sans vente de joueur au préalable. Paris a déjà cassé sa tirelire en enrôlant Bodmer et Nenê (très rare en Ligue 1 cet été), il faudra donc au club se séparer d’autres éléments pour avancer.

Hoarau est-il le joueur à vendre ? Sans doute pas, mais les autres joueurs indésirables selon le club (Rothen, Sankharé, Kezman, Traoré voire Giuly…) n’ont pas de réelle valeur marchande et leur départ ne servirait qu’à abaisser la masse salariale du PSG (ce qui n’est déjà pas si mal).

La bonne stratégie selon nous… consisterait d’abord à se pencher sur le cas Sessegnon courtisé Outre-Manche (mais les Anglais ont du mal à finaliser un coup de billard à trois bandes entre  Aston Villa, Manchester City et Tottenham ; lire “Sessegnon et la Premier League”). En récupérant 10 millions d’Euros pour le Béninois, Paris aurait un bon petit matelas. Pour Hoarau, si Magath le veut, on peut imaginer pouvoir monter le tarif  à 12 millions d’Euros, ce qui ne serait pas extraordinaire considérant le potentiel du joueur. Incontestablement, Paris doit (enfin) se montrer ferme en business et préserver ses intérêts. Stéphane Sességnon
Evidemment, perdre Hoarau serait affaiblir l’équipe, Sessegnon de son côté nous paraît trop irrégulier pour être indispensable (cf les deux dernières saisons). C’est là qu’il faut bien préparer ses arrières. Avec 22 millions d’euros en poche (10 + 12), le PSG pourrait recruter efficace si il a profité de l’inter-saison pour poser ses jalons. C’est là la condition sine qua non. On pourrait imaginer avec cette cagnotte enrôler un Gameiro et un Cabaye par exemple, et même avoir encore un reliquat de picaillons à placer sur un défenseur.

Ce n’est qu’à ce prix que la vente d’un joueur important pourra permettre au PSG d’avancer sinon, l’équipe risque d’en ressortir affaiblie. MM. Leproux et Roche, c’est à vous de jouer

Bouton retour en haut de la page