PSG News

Son métier, le racisme, Mbappé se confie dans Numéro Homme

Kylian Mbappé n’a que 22 ans mais il est déjà une superstar du football. Outre ses performances sur le terrain, l’attaquant fait aussi la Une de la presse du monde entier et pas seulement celle consacrée au ballon rond. En ce mois d’avril, le numéro 7 parisien fait la Une du Numéro Homme, un magazine biannuel dont il fait la couverture pour l’édition « printemps – été » 2021. Il y a également une interview – réalisée mi-décembre – dans laquelle il évoque des sujets différents de l’habitude comme son enfance, son rôle de citoyens. Extraits choisis.

Quand tu joues au foot, réfléchir comme un adulte, ce n’est pas possible.  Quand je me lève le matin pour aller à l’entraînement, je ne vais pas au boulot. Je ne vais pas chercher un salaire. Le jour où ce ne sera plus le cas, je vous assure que ce sera terminé. J’ai vu arriver Gianluigi Buffon au PSG alors qu’il avait 40 ans. Tout l’inverse du type qui vient chercher un dernier petit contrat : il avait la passion du matin au soir et, ça, tu pouvais t’en rendre compte quand il avait une conversation avec le gardien du parking, relate Mbappé dans des propos relayés par Le Parisien. Il adorait parler aux gens, Buffon avait plein de petites attentions. Un mec simple. Mais les plus grands sont les plus simples.”

L’international français qui est également revenu sur le match PSG / Basaksehir Istanbul et la lutte contre le racisme. “Les gens sont fatigués du racisme. Je sais que ma parole est importante à leurs yeux. J’avais eu la chance d’en discuter avec LeBron James deux ans plus tôt et il m’avait sensibilisé à ça, en me poussant à prendre position sur des sujets qui font partie de mes valeurs. Mais je n’étais pas prêt, tout simplement. Il faut le digérer, puis l’assumer.

Bouton retour en haut de la page