Champions LeagueChampions LeaguePSG News

Webo : “Félicitons Leonardo, le président du PSG et les joueurs, l’entraîneur lui, a fait ce qu’il a fait…”

Cinquante jours après le PSG-Istanbul BB qui aura marqué les esprits suite à l’arrêt de la rencontre décidé par les joueurs pour motif de racisme, Achille Webo prend la parole. L’entraîneur adjoint du club stambouliote avait demandé des explications au quatrième arbitre roumain, Sebatian Coltescu, après avoir été désigné en tant que “noir” par l’officiel. Le déclencheur d’une dynamique collective sur la pelouse. Le Camerounais raconte la pression de l’UEFA ce soir là pour reprendre le match. Et il en a après Thomas Tuchel.

“Les clubs ont été très forts pour dire non. On n’est pas fiers de l’événement, mais fiers d’avoir tenu tête à ça”, témoigne Achille Webo dans France Football. “Félicitons une nouvelle fois Leonardo, le président du PSG et les joueurs qui ont joué un très grand rôle. L’entraîneur (Thomas Tuchel), lui, a fait ce qu’il a fait… C’est à dire ? Il est en train de parler avec Fredrik Gulbrandsen (joueur norvégien d’Istanbul BB, ndlr). Il lui a dit que tout a été manigancé depuis la Turquie. Quand Fredrik m’a dit ça, j’ai pensé : “Ce n’est pas normal. C’est impossible que ça vienne de lui. Ça m’a vraiment surpris.” Il lui a demandé si le quatrième arbitre m’avait vraiment dit ça ou est-ce que c’est parce qu’on ne voulait pas jouer, qu’on avait pensé à ça depuis la Turquie… Il y a eu un manque de solidarité de sa part. (une version démentie par Thomas Tuchel, ndlr). S’il fallait le refaire, je ferais la même chose. Ce n’est pas moi qui est allé chercher ce mot là dans sa bouche. L’UEFA est en train de mener son enquête. […] Arrêter un match de Ligue des champions pour des propos racistes, c’est une première. Donc beaucoup de choses ont changé.

Bouton retour en haut de la page