FémininesPSG News

Echouafni : “La grande performance des garçons doit aussi être une référence pour nous”

Après avoir perdu le match aller (0-1) sur un pénalty très litigieux, les Féminines du PSG retrouvent l’Olympique Lyonnais ce dimanche (14h sur RMC Sport 2), à l’occasion du quart de finale retour de l’UEFA Women’s Champions League. À la veille de cette confrontation retour au Groupama Stadium, l’entraîneur des Parisiennes, Olivier Echouafni, s’est présenté devant les médias.

Comment aborder la rencontre après la défaite du match aller (0-1) ?

Echouafni : Il faut être capable d’aller de l’avant et de mettre en place notre jeu. Il ne faut pas se poser la moindre question même si on les respecte énormément par rapport à tout ce qu’elles ont fait jusqu’à présent, leur palmarès et leur expérience. Nous, on est concentrés sur le match de demain avec beaucoup de détermination. Je pense qu’on a tout à gagner et rien à perdre. Certes, on a un petit retard mais on peut aussi le combler très rapidement. Je pense que ce qui est important pour nous, c’est de ne pas subir les événements et de prendre les choses en mains afin de ne pas avoir de regret. Notre objectif c’est d’être dynamique, tonique et d’aller de l’avant sans se poser vraiment de questions. Il ne faut pas rester derrière et attendre car ce n’est pas notre jeu et notre volonté.”

Un avantage pour le PSG de jouer face à une équipe qui revient du Covid-19 ?

Echouafni : “On n’a pas forcément beaucoup de recul. Vous l’avez vu lors du match aller, on avait fait une belle prestation mais le résultat n’était pas au bout, avec une deuxième mi-temps qui avait été peut-être un peu plus difficile sur le plan athlétique. Ce sont des matches à haute intensité. Il y aura des moments qui seront difficiles pour elles et pour nous aussi. À contrario, on a aussi eu beaucoup de joueuses qui sont parties avec leur équipe nationale et on les a récupéré il y a 48 heures. Quelque part, on est un peu sur le même pied d’égalité.”

L’état d’esprit du groupe

Echouafni : “On est concentrés sur ce qu’on a à faire et on l’a plutôt bien fait. Les filles sont très concernées. C’est un quart de finale de Ligue des champions face à la meilleure équipe d’Europe et tenante du titre. On doit aussi se servir d’un exemple récent, celui des garçons. Ils viennent de réaliser une grande performance en éliminant le tenant du titre et pour nous ça doit aussi être une référence.”

L’état du groupe avant le match face à l’OL

Echouafni : “C’est toujours la grande question. Il nous reste un entraînement mais tout le monde est négatif par rapport aux tests Covid. Tout le monde est présent (à part Luana blessée au genou). Maintenant il nous reste encore un entraînement.”

Avez-vous le rôle de favori malgré le résultat du match aller ?

Echouafni : Il n’y a pas de favori. Pour l’instant, Lyon a réussi à revenir avec la victoire lors du match aller mais il y a ce match retour. En plus du contenu, il va falloir être efficace et donc obligatoirement marquer. On va tout donner, on va aller de l’avant parce qu’on a un potentiel offensif assez important. En dehors du match à Bordeaux (0-0), on a réussi à marquer dans tous nos déplacements et je pense que c’est une vraie force.”

Que redoute-t-il face à cette équipe lyonnaise ?

Echouafni : On s’attend à un match difficile car on a les championnes d’Europe en titre en face de nous. Elles l’ont remporté cinq fois et elles ont de l’expérience. Nous, on a de la fraîcheur et un état d’esprit qui nous permet de croire en nous et en nos chances. Les filles ont aussi retrouvé un peu de confiance sur le plan de l’efficacité à travers le match de Soyaux en championnat (7-0). Tout cela fait que l’on vient à Lyon pour faire un grand match (…) Être capable d’avoir eu autant d’occasions en première mi-temps face à l’OL, ce n’est pas donné à tout le monde. Le contenu c’est bien, mais on s’attend aussi à avoir des joueuses très motivées en face.”

Bouton retour en haut de la page