MercatoPSG News

La Gazzetta dello Sport parle d’un débat entre supporters du PSG sur Florenzi

En cette mi-avril, le mercato commence à s’inviter dans l’actualité du PSG. Avec les dossiers de prêt en cours. Ainsi, Carlo Ancelotti, manager d’Everton, aimerait que le club francilien se manifeste au sujet de Moise Kean (lire ici). Du côté de l’Italie, La Gazzetta dello Sport évoquait l’avenir d’Alessandro Florenzi car “le PSG n’a pas décidé de racheter Florenzi et l’Inter est déjà en embuscade”. Comme le club parisien n’a pas envoyé de signaux à la Roma ni même au joueur, les premières approches de l’Inter ont commencé, rapportait vendredi le journal sportif transalpin. Alessandro Florenzi (30 ans) a un contrat qui expire en 2023. Le PSG peut le racheter pour 9 millions d’euros (montant de l’option d’achat). Le club milanais pourrait le signer pour un montant équivalent.

Ce samedi, le dossier Florenzi revient dans La Gazzetta dello Sport. La nouvelle de l’intérêt des Nerazzurri pour le joueur de l’équipe nationale a trouvé un grand écho en France, déclenchant un débat parmi les supporters sur l’opportunité de verser ou non les 9 millions d’euros convenus pour le rachat à la Roma. L’Inter Milan est très attentif, mais le point central est toujours à Paris. Demain contre Saint-Etienne le latéral droit devrait revenir dans le onze de départ. Mais pour l’avenir, le club de Leonardo a déjà Kehrer dans cette position. Il y a aussi la montée en puissance de Colin Dagba, titulaire contre le Bayern. Et pas seulement: dans les petits papiers du PSG il y a depuis quelque temps – et il n’a pas disparu – le nom d’Emerson, au Betis mais qui appartient à Barcelone. La réflexion est en cours au PSG, le transfert est loin d’être acquis. La Roma l’a bien enregistré”, explique La Gazzetta dello Sport.L’Inter ne peut déplacer aucun pion pour le moment. Ils connaissent parfaitement la situation, ils savent que le oui du joueur ne serait pas un problème, également en vertu de la relation établie avec Conte en sélection.”

Bouton retour en haut de la page