OpinionPSG News

Lepetit : “Le PSG est un élément d’attractivité touristique”

Depuis l’arrivée de QSI au PSG en 2011, le club de la capitale n’a cessé de croître et fait désormais partie des 50 franchises les plus valorisés dans le monde. Ainsi, les Rouge et Bleu participent grandement à l’attractivité touristique en l’Île-de-France. Une étude menée par le Centre de Droit et d’Economie du Sport (CDES) de Limoges a notamment démontré la contribution économique et sociale majeure du club, en Île-de-France et plus largement en France (voir ici). Pour Infosport+, Christophe Lepetit, économiste au Centre de droit et d’économie du sport de Limoges (CDES), est revenu sur l’impact du PSG sur l’économie.

“Ces gens-là (les touristes), leur motif est d’assister à une rencontre du PSG. Et une fois qu’ils étaient présents sur place, ils en ont profité pour rester un peu plus longtemps et profiter des atouts touristiques de la région Ile-de-France. Mais c’est vrai que le PSG s’inscrit comme un élément de l’offre touristique globale parisienne et est un élément d’attractivité touristique et de l’Île-de-France”, a déclaré Christophe Lepetit. “Au-delà d’être très rempli, les stades sont également générateurs de revenu plus importants parce que les clubs adverses vendent plus chers les places. Un billet pour une rencontre contre le PSG est vendu à 46,10€, là où en moyenne un billet pour une rencontre lambda est vendu 26,86€. Ce qui permet à ces club d’enregistrer des recettes de jour de match vraiment records à l’occasion de la venue du PSG.”

L’économiste est également revenu sur cet attrait du PSG pour les touristes, via le site officiel du PSG. “Ces sources de revenus supplémentaires pour l’Île-de-France s’expliquent grandement par l’attractivité et le rayonnement du club à l’international. Les matchs du Paris Saint-Germain au Parc des Princes sont devenus un rendez-vous pour bon nombre de visiteurs étrangers, a déclaré Christophe Lepetit, avant d’évoquer l’engagement social des Rouge et Bleu via leur Fondation et le fond de dotation. “Depuis l’arrivée de Nasser al-Khelaïfi à la présidence du Club, le Paris Saint-Germain a considérablement accru son utilité sociale en France et dans le monde. Cette évolution s’est notamment traduite par un accroissement significatif des ressources humaines et financières qui y sont consacrées [+168% entre les saisons 2011/2012 et 2018/2019, soit 1,7M€].”

Bouton retour en haut de la page