PSG News

Marquinhos : “Tout le monde s’entend bien dans notre groupe”

Ce soir, le PSG reçoit le FC Barcelone en huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions. Les Parisiens voudront terminer le travail après la très belle victoire du match aller (1-4). Avant ce choc, Marquinhos a donné une très longue interview au média brésilien TNT Sport. Le capitaine parisien n’a évité aucune question. Extraits choisis.

La dernière confrontation en 2017

Marquinhos : “Je pense que, depuis ce match, beaucoup de choses se sont passées. Premièrement, il reste peu de joueurs qui étaient dans l’équipe à ce moment-là, plusieurs entraîneurs sont passés par là, avec leur philosophie nouvelle à chaque fois. Donc aujourd’hui ce sont des entraîneurs différents, des joueurs différents, un moment différent aussi que le club vit aujourd’hui. Car je pense que le PSG évolue, avance, il gagne de plus en plus de respect, d’admiration, pour tous les supporters du monde. Je le vois quand on voyage à l’extérieur, de plus en plus, les gens apprécient et admirent le PSG. Pour les joueurs qui sont au club, mais aussi pour nos conquêtes, les titres en France, la finale de Ligue des Champions, les grands matches que nous avons faits. Donc oui, beaucoup de choses ont changé depuis. Comme j’ai déjà dit, ce sont des cicatrices, dans l’ADN du club, dans notre ADN, que l’on doit accepter, dont l’on doit apprendre aussi, c’est ça l’intelligence dont nous devons faire preuve pour le prochain match. 

Le brassard de capitaine

Marquinhos : “C’est super, vraiment génial, de se sentir tellement important et de voir que le fruit de ton travail est récompensé. Être le capitaine d’une équipe est très important, être capitaine d’une équipe comme le PSG, avec les joueurs qu’il y a ici, avec l’ambition du club, est vraiment très gratifiant. Parfois, je ne me rends pas compte, je ne mesure pas toute la dimension et, en discutant avec ma famille, avec des amis, ils me disent, « tu te rends compte que tu es le capitaine du PSG ? Donc voilà les choses suivent leur cours, j’ai toujours eu une très grande ambition, mais je n’ai jamais eu besoin de passer devant quelqu’un. Au contraire, j’ai appris au maximum de tous les coéquipiers que j’ai eus à mes côtés. À propos des autres capitaines que j’ai côtoyés ici, j’ai simplement travaillé, lutté et profité au maximum de leur enseignement. Je peux bien sûr citer Thiago, qui était le capitaine avant moi, j’ai énormément appris avec lui, j’ai retenu chaque leçon que j’ai vécue avec lui. Et donc aujourd’hui, il n’est plus là, et être devenu le capitaine est un privilège pour moi.

Le groupe

Marquinhos : “Je pense que notre groupe est très facile, tout le monde s’entend bien. Malgré le fait qu’il y ait de grands joueurs, nous vivons au quotidien de façon vraiment sympa, très cool. Chaque joueur a sa personnalité, ses caractéristiques, principalement comme personne. Nous avons un groupe qui se parle beaucoup, malgré peut-être ce qui apparaît. À l’intérieur du vestiaire, il y a beaucoup d’échanges, de rires, notre entraîneur aussi rigole beaucoup, il est aussi très clair avec nous, il nous parle après chaque match de manière très claire, en nous disant ce que l’on peut améliorer, ce que l’on peut faire le jour suivant pour que le match d’après soit mieux.

Des leaders dans le vestiaire ?

Marquinhos : “Je pense que citer des noms, comme cela, est un peu difficile, mais nous avons nos leaders, nos capitaines, comme moi, Kimpembe et Navas qui sont les capitaines désignés, tout comme Verratti. Ensuite viennent Kylian et Neymar, qui sont des joueurs extrêmement importants dans notre groupe, autant dans le vestiaire que sur le terrain. Et  je pense que ce n’est pas parce qu’un est capitaine, qu’il est plus important que l’autre, ce n’est pas parce que je suis capitaine que je suis le seul qui doit parler dans le vestiaire, qui doit tout savoir, corriger les erreurs, je pense que tous doivent se sentir libres et avoir ce courage de parler, de questionner, d’exiger des choses de ses coéquipiers, d’être clair avec telle ou telle situation.

Son poste de défenseur central

Marquinhos : “Oui, la position de défenseur est plus « confortable », je la connais mieux, j’ai mes habitudes. Mais, tout ce qui est arrivé dans ma vie, j’essaie d’en tirer le maximum d’apprentissage possible, et de positif. Donc, je pense que le temps que j’ai passé à ce poste (milieu, ndlr), tous les matches que j’ai joués, sont un apprentissage d’un autre poste, qui est réellement une autre manière de voir le jeu. Donc tout ce que j’ai appris au milieu, je le garde avec moi maintenant que je suis retourné en défense. Je crois que ça m’aide beaucoup, je suis très heureux de voir aujourd’hui à quel point j’ai évolué. C’est un processus dans ma carrière, Tuchel a été un entraîneur extrêmement important pour moi, il m’a fait évoluer, donc je suis très reconnaissant. A l’époque, j’ai beaucoup parlé avec lui, et c’est vraiment cela qu’il m’a proposé, de faire évoluer mon niveau de jeu, de pouvoir comprendre le match, et me faire comprendre la tactique qu’il voulait mettre en place pour notre équipe. Donc tout ça je l’ai gardé avec moi-même après ce retour en défense.

Neymar et son envie de rester au PSG

Marquinhos : “C’est génial. Nous sommes heureux, j’espère que cela va pouvoir se concrétiser le plus rapidement possible, comme je l’ai dit auparavant, nous voulons toujours avoir les grands joueurs de notre côté, c’est un grand joueur mais aussi un ami, un partenaire avec qui je souhaite rester le plus longtemps possible. C’est quelqu’un que j’admire beaucoup, un grand ami, un joueur exceptionnel, un de nos grands leaders aussi de notre équipe, donc c’est très important qu’il reste ici avec nous. Personnellement, de mon point de vue, je suis très heureux chaque année du projet du PSG, qui est un projet qui est déjà réel, qui est déjà prêt pour affronter les plus grandes équipes, et chaque année qui passe nous grandissons plus, en mettant le nom du PSG au top, je pense que c’est cela le défi. Tout grand joueur souhaite être dans un grand club, jouer de grands matches, de grands défis, et c’est cela qui nous motive et le PSG nous offre tout cela.

Bouton retour en haut de la page