Ligue 1PSG News

Pedro Mendes : “Ce n’est pas donné à tout le monde de bousculer le PSG”

Ce soir à 21 heures (la chaîne Téléfoot), c’est un PSG leader du championnat qui affrontera, au Parc des Princes, le Montpellier Hérault, à l’occasion de la 21ème journée de Ligue 1. Afin de conserver son fauteuil de leader (42 pts) à l’issue de cette journée, les Parisiens devront s’imposer face au MHSC (11e, 28 pts), une équipe qui reste sur six matches sans succès en championnat (2 nuls et 4 défaites). Dans un entretien exclusif accordé à Goal, le défenseur montpelliérain, Pedro Mendes, s’est exprimé sur cette rencontre face au club de la capitale et sur le changement d’entraîneur.

“Ce n’est pas donné à tout le monde de bousculer le PSG, surtout au Parc des Princes. Depuis notre match contre Paris à domicile le mois dernier (défaite 1-3, le 5 décembre), notre dynamique est moins bonne. J’ai l’impression que c’est le match qui a tout changé. On travaille toujours pour gagner mais ça ne tourne pas en notre faveur. On va devoir redoubler de concentration. Déjà, sur un match normal, on peut être puni à la moindre erreur. Alors contre Paris… Si d’aventure on venait à mener au score, il ne faudra pas s’enflammer”, a expliqué Pedro Mendes à Goal, “Le changement d’entraîneur au PSG ? Vous savez, Paris reste toujours Paris, peu importe le coach. Pochettino arrive avec ses idées. Il va sûrement changer des choses, mais ils n’ont pas encore eu le temps d’assimiler totalement ce qu’il veut mettre en place. Notre dernier match face au PSG remonte à un mois. Il n’a pas pu tout changer du jour au lendemain.”

Dans cette interview, Pedro Mendes s’est également exprimé sur Kylian Mbappé, en manque d’efficacité ces derniers temps (aucun but marqué en 2021). “Il doit passer une mauvaise soirée, on va tout faire pour. Ce genre de joueur est toujours difficile à contrôler, il est tellement imprévisible. Il n’y a pas de théorie spécifique pour bien défendre face à lui. On va devoir éviter qu’il prenne de la vitesse, ce sera un travail collectif”, a argumenté Pedro Mendes, avant d’être questionné sur le poste de son compatriote portugais, Danilo Pereira. “Le faire jouer en défense centrale ? C’est un dernier recours, ce n’est pas son rôle. Il a joué cinq saisons d’affilée au milieu de terrain à Porto et dépannait juste de temps en temps en défense (…) Danilo a peut-être été un peu perdu au départ, mais ce n’était pas évident non plus dans ces conditions.”

Bouton retour en haut de la page