OpinionPSG News

Pour Rabesandratana le “trop plein émotionnel” nuit aux joueurs du PSG

Unai Emery a remporté l’Europa League mercredi avec Villarreal, Thomas Tuchel a gagné hier soir la Champions League avec Chelsea (face à Manchester City). Les deux derniers entraîneurs du PSG sont champions d’Europe. Ce qui prouve leur qualité. Eric Rabesandratana est revenu, dans sa chronique, sur ces couronnements et sur ce qu’il manque au PSG en Ligue des champions.

“Unai Emery et Thomas Tuchel sur le toit de l’Europe, ça prouve que le PSG ne s’était pas trompé dans ses choix d’entraîneur. Après je reste persuadé que le club n’était pas fait pour ces deux là. Je respecte leur réussite, bien sûr. Je les félicite. Mais ça pose la question de ce qu’il manque au PSG pour remporter la Ligue des champions. L’interview de Thiago Silva hier soir explique peut-être pourquoi le Paris Saint-Germain n’y arrive pas : l’énorme pression mise sur les joueurs pour la gagner. Cela à crée des émotions trop fortes à canaliser. Il y a un trop plein, les joueurs ne sont pas capables de le gérer. On l’a vu avec Di Maria qui se fait expulser après avoir marché sur le pied de Fernandinho. Les gars ne se contrôlent pas sous la pression, ils sont dépassés par l’enjeu. Vous ajoutez à cela un manque de jeu collectif pour compenser ce trop plein émotionnel, et bien les joueurs y vont de leur numéro de soliste pour faire la différence. C’est un engrenage qui se répète trop chaque année. Il faut un travail collectif d’équipe et changer certainement les mentalités pour y arriver. Il faut d’abord trouver la bonne personne qui saura faire le diagnostic. Ensuite, trouver l’entraîneur qui appliquera le travail et trouvera la bonne alchimie pour atteindre l’objectif. Je pense qu’il manque quelque chose mentalement. Ce n’est pas une question de talent mais d’être dépassé par ses émotions”, a déclaré Eric Rabesandratana sur France Bleu Paris ce matin.

Bouton retour en haut de la page