fil infosMercato

Retour sur l'échec du transfert de Basa

La défaite à Moscou face au leader (le Zenit) 3 buts à 0 est présentée comme la raison d’un veto de dernière minute des dirigeants moscovites au sujet du transfert de Marko Basa. Un motif qu’il est possible de comprendre puisque le mois d’août a été catastrophique pour le Lokomotiv (10 buts encaissés lors des trois derniers matches!) qui pointe maintenant en 9e position du championnat russe.

Toutefois, le problème n’est pas nouveau pour le Lokomotiv. Alors que s’est-il passé pour qu’en si peu de temps un joueur bénéficiant d’un bon de sortie devienne indispensable? Et si la réponse était dans la faiblesse de la proposition parisienne?

En effet, le PSG a dans un premier temps souhaité un prêt (comme pour Bisevac) que le Lokomotiv a refusé (comme Valenciennes), avant de faire une proposition à la hauteur de 4M€ (comme le LOSC). Sachant que le Lokomotiv avait payé 7M€ pour le recruter au Mans, vous pouvez imaginer que l’offre parisienne n’était pas immanquable pour les dirigeants moscovites…

Bouton retour en haut de la page