PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : OL, clés, Neymar, Depay, formation…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce dimanche 21 mars 2021, jour de match (21h) au Groupama Stadium face à l’Olympique Lyonnais en conclusion de la 30e journée de Ligue 1. Les deux adversaires (2e et 3e) comptent 60 points.

“Le perdant du choc de ce soir, à neuf journées de la fin du championnat, pourrait se retrouver irrémédiablement distancé dans la lutte pour le titre, constate l’AFP. “En effet, celui-ci risquerait de se retrouver à six points de Lille, si jamais le leader s’impose plus tôt dans l’après-midi devant le relégable Nîmes. De surcroît, Monaco, en démonstration vendredi à Saint-Étienne (4-0), est revenu à un point du PSG et de l’OL. […] Jusqu’à présent, les Parisiens ont mal négocié leurs gros matches en championnat. Tenus en échec par Lille (0-0) à l’aller, battus deux fois par Monaco, ils s’étaient également inclinés contre Lyon au Parc (1-0), sur un but de Kadewere. Inversement, l’OL est bon contre les cadors et a surtout perdu du terrain contre des petits.”

“Les deux équipes, de fait, manquent de références positives récentes”, juge L’Equipe. “On ne sait jamais à quel OL on va avoir affaire, ni combien de temps. On ignore, de même, quel PSG ce grand soir révélera : celui du Camp Nou, dense, structuré, les idées claires, ou celui qui fait un peu moins peur, depuis. Le retour de Neymar, même sur le banc, annonce des jours meilleurs et des possibilités élargies : dans l’état incertain où est son jeu, il est clair que Paris a besoin de tout, et de tout le monde, avant même de savoir s’il sera de taille à défier le Bayern. […] C’est un peu la signature de ce sprint rare, ce mélange d’emballements et de temps ralentis, cette impossibilité de dégager une tendance durable, ni un favori.” Pour le journal sportif, ce OL-PSG va se jouer autour de quatre clés : “L’impact de Verratti… et celui de Depay. La gestion des transitions… et celle des coups de pied arrêtés.”

Memphis Depay (27 ans) est en fin de contrat à Lyon. L’attaquant néerlandais pourrait être visé cet été par le PSG, “qui a failli le recruter à deux reprises par le passé”, en 2015 et 2017, écrit L’Equipe. Toutefois, le Barça est en première ligne, “mais cela dépendra des finances catalanes et du maintien de Koeman, son entraîneur.” Pour le moment, le PSG a d’autres dossiers prioritaires (“notamment prolonger Mbappé et tenter le coup avec Messi”) mais Memphis “n’a jamais cessé d’être suivi par les dirigeants de la capitale”. Si le PSG revient à la charge, Depay pourra compter sur un avocat de poids en la personne de Neymar.

“Il y aura forcément un grand perdant ce week-end, et on sait déjà où il se trouve : sur la pelouse du Groupama Stadium, ce soir, commente Le Parisien. Le vainqueur, s’il existe, n’aura encore rien gagné dans la course au titre, juste maintenu ses chances intactes, à remettre en jeu après la trêve internationale. En revanche, le vaincu aura la gueule de bois. […] Rien ne se décidera sportivement ce week-end, mais tout va basculer en termes d’honneur et d’impact psychologique. Une victoire à Lyon – une denrée rare avec seulement deux matchs gagnés lors des sept dernières visites – donnerait un élan et un souffle nouveau à ce PSG de Pochettino encore en gestation et toujours à la recherche d’un résultat brillant sur la scène française. […] Les partenaires de Marquinhos doivent enfin nous dire s’ils veulent toujours ce titre de champion de France. Tout peut encore rester possible si Paris hisse enfin son niveau. C’est un soir à étendre le champ des rêves.”

Le JDD pense formation avant le choc du soir avec un club qui en profite plus sportivement que l’autre. Le PSG “sort de nombreux jeunes mais en profite peu. À l’inverse de L’OL, qui l’accueille ce soir”, lit-on. “Si bien qu’à Lille, concurrent pour le titre de champion, trois jeunes internationaux (Ikoné, Maignan, Weah) sont issus de la pépinière francilienne. D’après une étude du CIES, 29 joueurs formés par le PSG évoluent actuellement dans l’un des cinq grands championnats européens ; seuls le Real Madrid (43), Barcelone (32) et Lyon (31) fabriquent plus de carrières. Au classement de la FFF, le centre de formation parisien devance ceux de Rennes et de l’OL. Jeudi, Deschamps a sélectionné cinq joueurs formés au PSG, un seul chez les Gones.

Bouton retour en haut de la page