Champions LeagueOpinionPSG News

Roche : « En cas de lourde défaite contre Chelsea, ça peut être le feu par la suite »

Invité du Club Liza sur RTL dimanche soir, Alain Roche ne s’est pas montré enjoué par les performances actuelles du Paris Saint-Germain. L’ancien recruteur parisien estime que les cadres ne répondent pas présent, malgré la victoire face à Evian ce week-end (4-2).

« Si on parle d’Ibrahimovic, il ne faut pas oublier de dire qu’il a été blessé huit semaines. Est-ce qu’il a encore mal ou pas ? Je pense qu’il aura un toujours doute de ne pas être à 100%. Il n’a pas envie de se re-blesser avec les échéances importantes à venir avec Chelsea et la Ligue 1. Après, il n’y a pas que Zlatan, c’est un ensemble qui fait que le PSG est en difficulté. Quand l’équipe n’est pas bonne dans le jeu, on la voit douter. Quand on a des grands joueurs, il peut y avoir des moments difficiles. Ce qui est navrant, c’est que les cadres ne prennent pas les choses en main. Thiago Silva ? Il a montré son vrai visage pendant la Coupe du Monde. C’est un très grand joueur mais il ne dégage pas beaucoup de sérénité dans les difficultés actuelles du PSG. Je ne le trouve pas concerné. Son association avec David Luiz est moyenne, qui lui est déjà moyen même s’il a marqué contre Evian. Ils jouent très bas et laissent beaucoup d’espace au milieu de terrain. Ils ne sont pas à leur niveau. C’est un bon test pour savoir s’ils peuvent relever le défi ». 

L’ancien joueur puis recruteur du PSG a évoqué la futur confrontation avec Chelsea. En cas de lourde défaite, le club pourrait imploser selon lui : « Le projet n’est pas en panne mais il va falloir être intelligent dans le recrutement. On parle de Cavani et Lavezzi qui ont bien fait sentir qu’ils ne vont plus rester longtemps. Comment est le groupe suite à ces deux retours tardifs ? Je ne sais pas si l’ambiance est extraordinaire. Je n’ai pas l’impression qu’ils sont soudés. Je les ai vu à Montpellier, j’ai vu beaucoup de solidarité, mais beaucoup moins pendant une heure à Bastia. L’équipe est sur courant alternatif, c’est navrant. Ce qu’il faut se dire c’est qu’on ne reverra pas le PSG de l’année dernière. On va voir si le club a du caractère. Le match important est Chelsea. J’espère qu’ils vont passer. Mais s’ils perdent, cela va dépendre de la manière. S’il y a une défaite en passant à travers, ça peut être le feu par la suite. Ils peuvent terminer en roue libre. Cela va être difficile à gérer pour Blanc, et tout cela prouve que ce sera un match charnière ». 

Bouton retour en haut de la page