OpinionPSG News

Rothen : “Anticiper le départ de Navas, je trouve ça moyen”

Le PSG compte bien sécuriser son poste de gardien de but pour les années à venir. En effet, le club de la capitale serait en très bonne position pour s’attacher les services de Gianluigi Donnarumma (22 ans), libre de tout contrat. Avec cette recrue, le club de la capitale pourrait préparer l’après-Navas (34 ans), encore sous contrat jusqu’en 2024. Cependant pour l’ancien du PSG, devenu consultant pour RMCJérôme Rothen les Rouge et Bleu doivent avant tout se renforcer à d’autres postes et ne pas commettre les erreurs du passé.

“Je ne reproche pas forcément la qualité du gardien de but. Il s’est imposé à Milan, qui n’est plus cette grande équipe italienne même si ça va mieux depuis presque deux ans. Je ne lui reproche pas d’être un gardien d’avenir même s’il doit progresser et qu’il ne l’a pas forcément fait ces dernières années. Je parle en connaissance de cause parce que je l’ai vu débuter. Je trouve que le niveau de sa précocité était impressionnant mais que derrière, ça a un peu stagné. Ce n’est que mon avis. S’il n’y avait pas eu d’accord avant celui-ci (du PSG), c’est qu’il y avait certaines grandes équipes qui se posaient des questions aussi. Je reproche déjà au PSG sa stratégie. Anticiper le départ de Keylor Navas, qui vient de prolonger, je trouve ça moyen. Si c’est pour le prendre et le prêter, pourquoi pas ? Dans ce cas-là, il revient dans un an et Keylor Navas n’aura que 35 ou 36 ans donc il peut encore évoluer à un très bon niveau, sachant qu’il est à son meilleur niveau actuellement. Ce n’est même pas fragiliser Keylor Navas mais essayer de trouver une place à Donnarumma”, a déclaré Jérome Rothen sur les ondes de RMC Sport. Ce qu’on reproche souvent au PSG, c’est de surpayer un joueur. La première bêtise a été réalisée avec Alphonse Areola (sous contrat jusqu’en 2023) avec le salaire qu’ils lui ont donné. Le problème du PSG, c’est qu’ils sont habitués à donner des gros salaires. Si on les attire que d’un point de vue financier, il ne faut pas s’étonner qu’en terme d’image et de respect de l’institution ils ne respectent pas forcément, car ils viennent avant tout pour le côté financier. Et Donnarumma est complètement venu dans cette stratégie-là aujourd’hui. Le PSG a d’autres priorités bien plus importantes que de prendre un deuxième gardien de la trempe de Donnarumma. Je pense qu’ils font encore des bêtises et qu’ils sont encore en train de commettre des erreurs du passé.”

Bouton retour en haut de la page