OpinionPSG News

Bitton : “Toutes les planètes s’alignent pour Nasser al-Khelaïfi en ce moment”

C’est une période rose – comme le quatrième maillot – que vit le PSG actuellement. Les résultats et signaux positifs s’enchaînent pour le club de la capitale. Hier encore, avec une victoire 5-0 contre Angers, et pas de blessé. Il a tous les maillots du PSG depuis sa création, il est chroniqueur France Bleu Paris, le journaliste Stéphane Bitton se félicite de cette période vertueuse pour le club francilien, et se demande si le soleil ne se nomme pas Nasser.

“On n’a pas vraiment tremblé hier. 5-0, avec un triplé d’Icardi et un quasi doublé de Neymar. Evidemment, Angers n’est pas Manchester City, mais il a permis de croire à un improbable triplé. Paris est toujours en course sur les trois tableaux. Moi, il y a deux choses qui me plaisent bien, qui me confortent dans l’idée que le PSG 2020/2021 n’est plus le même : il me parait beaucoup plus serein. Est-ce dû au changement d’entraîneur ? Peut-être. Sans doute. On a l’impression d’une prise de conscience collective. Tout le monde a compris que pour avancer il fallait le faire tous ensemble. Le 2e point, c’est que justement tout le monde est concerné et participe à la réussite actuelle du PSG. Hier, qui ont été les meilleurs outre Neymar ? Dagba, Bakker, Draxler et Icardi ! Avouez qu’on donnait peu de chance de ces garçons là en novembre-décembre. Le premier but, celui de la 9e minute a été le symbole de ce que pouvait être le PSG. Paris est dans le dernier carré de la Coupe de France, comme Monaco. Cette équipe me semble être celle qui va empêcher le PSG de rêver en rond jusqu’à la fin de saison. Tout comme Manchester City. On est à J-6. On se régale déjà à l’idée de retrouver nos amis anglais. Al-Khelaïfi grand vainqueur de la crise Super League ? Oui ! Je ne sais pas s’il est joueur, mais je lui conseillerais de prendre un ticket de loto. Toutes les planètes s’alignent bien pour lui en ce moment. Il n’est pas allé dans ce projet pourri qu’est la Super League, où l’on a vu tomber un à un tous les dirigeants, il a été nommé président de l’ECA, il est l’homme fort du football européen. Avec en plus sa casquette de diffuseur de la Ligue des champions. Tout va bien pour lui et c’est très bien pour le PSG. Forcément, quand un président va bien, ça rayonne sur tout un club. Tant mieux.”

Bouton retour en haut de la page