ArticlesClasicofil infosUncategorized

PSG-OM : l'interview de Robin Leproux

Le président Leproux était en direct sur RMC pour donner son avis sur le tumulte autour du Clasico de ce week-end, mais aussi les abonnés parisiens et notre attaque patraque. .

Robin Leproux était en direct ce mardi après-midi sur RMC pour commenter la décision de la LFP d’interdire le déplacement des supporters marseillais à Paris, mais pas seulement. Dans l’émission de Luis Fernandez, “Luis Attaque”, il a balayé un certain nombre de sujets comme celui des supporters ou de notre attaque muette. Son interview quasi-intégrale retranscrite par CanalSupporters pour ceux qui n’étaient pas devant le poste :

RMC : Président, quel est votre commentaire concernant la décision de la LFP d’interdire le déplacement des supporters marseillais ?
On a pas envie de la commenter, il faut juste l’accepter. Notre position est simple, nous voulons être capables d’accueillir les supporters adverses et de nous déplacer en toute sécurité, sinon, ce sont les casseurs qui gagnent. Maintenant, à quelques jours de ce match, je crois qu’il faut accepter cette décision et ne pas polémiquer. J’ai appris qu’il y avait un courrier du Ministère de l’Intérieur… les pouvoirs publics manquaient de forces, en plein mouvement social, au moment de la visite du président chinois… des matches ont été déplacés, ça se conçoit… bon, je crois qu’il ne faut pas polémiquer entre les deux clubs.

Mais cette décision arrive tout de même un peu tard, non ?
… je n’ai vraiment pas envie de m’étendre sur le sujet. Place au sport. On aborde ce match PSG-OM avec une grande envie. On a une revanche à prendre sur les saisons précédentes et on garde un mauvais souvenir de Tunis et du trophée des Champions… bref on a vraiment envie de battre Marseille. Nous avons déjà vendu plus de 38.000 billets et je pense que d’ici à dimanche on devrait être au moins à 42.000 spectateurs au Parc.

Des centaines de supporters indépendants de l’OM auraient acheté des billets ou souhaiteraient venir au Parc malgré tout…
Je déconseille vivement à tous les supporters sans billet qui voudraient venir de ne pas le faire. Concernant des centaines de supporters marseillais qui auraient acheté des billets, je n’y crois pas vraiment, arrêtons les fantasmes. Il n’y aura pas de supporters adverses dans les virages car ces places sont réservées aux membres “Tous PSG”. Il ne devrait pas y avoir de contact entre supporters cette année, c’est en tout cas ce qui a été décidé aujourd’hui.

Concernant le retour éventuel des anciens abonnés au Parc des Princes, avancez-vous sur le sujet ?
J’y suis favorable, mais reste à savoir quand et avec quels interlocuteurs discuter car les associations ont été dissoutes. J’ai fait appel à Franck Borotra, responsable de la Fondation PSG et à Alain Cayzac, fidèle du club et ancien président afin de travailler avec moi et l’ensemble des supporters pour que nous puissions tous dialoguer ensemble. En tout cas, une chose est sûre, je ne veux pas recréer deux tribunes qui se détestent et s’opposent.

En attendant, votre placement aléatoire vide le Parc cette saison de ses plus fidèles supporters…
Le principe du placement aléatoire c’est de dire qu’il faut arrêter de voir ces deux tribunes qui se haïssent et de faire en sorte que les deux virages cohabitent. Aujourd’hui, c’est la paix au Parc des Princes. Il n’y a plus de heurts. On ne peut plus aujourd’hui ressortir ces idées reçues que les supporters du PSG seraient racistes et violents. Et puis, tous ceux qui se sentent mal avec ça ne viennent plus au Parc et tout se passe bien. La question est de savoir maintenant comment on fait revenir les 12.500 sur les 13.000 abonnés qui n’ont rien à se reprocher. C’est pour cela que j’ai demandé à Franck Borotra et Alain Cayzac de discuter avec nous et de faire en sorte que tout le monde puisse dialoguer. Que chacun y mette du sien. On a la volonté de relancer les abonnements et il faut que l’on avance ensemble. Le Parc n’a plus tout à fait la même ferveur que les autres années et la folle ambiance que l’on a connue. On a besoin de retrouver la quasi-totalité de nos fans sans les indésirables. Cette saison, le jeu du PSG est d’après les observateurs plus séduisant. Les joueurs et Antoine Kombouaré travaillent bien et ça paye. Même si on manque de réalisme parfois, on fait je crois partie des quelques équipes du championnat qui jouent au foot. Maintenant, on a besoin de nos virages, de l’ambiance, des Tifos. On sait bien que c’est là que ça se passe, mais je voudrais dire qu’il faut aussi que tout le monde s’accepte. Il faut aussi accepter le public qui vient avec des enfants, c’est un public différent, mais chacun est dans son rôle. Arrêtons de parler de Footix.

Qu’allez-vous faire de la tribune Visiteurs du Parc lors de PSG-OM ?
Ecoutez… je n’ai pas encore réfléchi à ça. Elle nous est théoriquement rendue, mais je ne sais pas encore ce que l’on va en faire.

Vos attaquants, notamment Guillaume Hoarau, sont muets en ce moment. Un auditeur vous demande si vous allez le laisser partir cet hiver ?
Qu’on se rassure là-dessus : on ne va absolument pas laisser partir Guillaume et il va marquer des buts. C’est un excellent attaquant, de surcroit très intelligent, il a une parfaite analyse de la situation. On lui accorde toute notre confiance, comme aussi à Mevlut Erding. On leur demande juste d’avoir la rage de marquer quand ils se trouvent devant le but. On a deux super attaquants que tout le monde voudrait nous arracher. Je peux même vous dire que quand ils vont se réveiller ça va faire du bruit !

Bouton retour en haut de la page