OpinionPSG News

Rothen : “Tu ne gagnes pas 3-2 par hasard, il n’y a pas de miracle”

Mercredi, le PSG a obtenu une victoire importante sur la pelouse du FC Bayern (3-2), à l’occasion du quart de finale aller de Ligue des champions. Malgré la domination du club bavarois dans de nombreuses statistiques, les Parisiens se sont montrés d’un réalisme glacial face à Manuel Neuer (4 tirs cadrés en 6 tentatives). Pour l’ancien Parisien, Jérôme Rothen, cette victoire du PSG n’a rien d’un hold-up, comme il l’a indiqué dans l’After de RMC.

“C’est un véritable exploit de gagner là-bas. C’est un exploit parce que personne ne l’avait fait depuis plus de deux ans (Liverpool en mars 2019). Ça faisait plus de cinquante ans qu’un club français n’avait pas fait ça contre le Bayern Munich en élimination directe, donc on peut noter ça. Ensuite sur le déroulement du match, il y a plein de points de désaccord. Ce qui est étonnant c’est qu’il y en beaucoup qui disent que ce match n’avait aucun sens. Mais en fait, ce match avait un sens. Tu ne gagnes pas 3-2 par hasard, il n’y a pas de miracle. Il n’y a pas de miracle dans le sport, surtout quand tu marques trois buts. Encore heureux que tu concèdes des occasions face au Bayern Munich, c’est la meilleur équipe du monde. Pochettino, il avait un plan. Son plan était couillu car il a joué avec quatre joueurs offensifs”, a commenté Jérôme Rothen sur les ondes de RMC Sport. “Son plan était clair, c’était de défendre à l’intérieur avec Di María et Draxler sur les côtés. Moi, je disais que ces deux joueurs-là ne pouvaient pas jouer sur les côtés car si tu fonctionnes en 4-4-2 avec des binômes sur les côtés, les qualités physiques, de contre-efforts et d’efforts défensifs de Draxler et Di María sont largement insuffisants. Donc Pochettino avait décidé de ne pas se priver de la qualité technique de ces deux joueurs à la récupération du ballon, ce qu’ils ont très bien fait à chaque fois qu’ils ont pu ressortir le ballon.”

Bouton retour en haut de la page