PSG News

Le projet de Superligue européenne est en cours de finalisation (RMC)

Depuis de nombreuses années, l’idée d’une Superligue européenne, réunissant les meilleurs clubs en Europe, est annoncée avec insistance par de nombreux acteurs du football. Il y a quelques jours, le président du Real Madrid – Florentino Pérez – avait notamment déclaré qu’une réforme du football devait avoir lieu. Même si ce projet fait face à de nombreux opposants, il devrait voir le jour dans les années à venir. En effet, selon les informations de RMC Sport, “le projet de Superligue est en cours de finalisation et pourrait voir le jour avant 2024.” Opposés dans un premier temps à un nouveau format de compétition européenne, les grands clubs “sont aujourd’hui décidés à franchir le pas”, précise RMC. Le média sportif donne plus de précisions sur ce projet. Ainsi, cette Superligue impliquera quinze gros clubs de façon fixe (avec notamment cinq anglais, trois espagnols, trois italiens, deux allemands et un français) et cinq autres équipes tournantes. Ces dernières seraient intégrées sur la base d’invitations au sens large (qui pourraient être basées sur des résultats).” Sans surprise, le PSG a été approché pour ce projet, rapporte RMC. Si un deuxième club de l’Hexagone devait être choisi, l’OM serait retenu plutôt que l’OL,“qui n’est actuellement pas du tout impliqué dans les discussions.”

Même si le format n’est pas encore défini à 100%, cette compétition pourrait se disputer dans un système de “championnat avec des play-offs pour qu’il y ait bien plus de matchs que dans l’actuelle Ligue des champions”, rapporte RMC Sport. De plus, les clubs qui participeront à cette Superligue européenne seront toujours présents dans leurs championnats nationaux respectifs. “Par rapport à l’UEFA, écartée de toutes les réflexions, les organisateurs de ce projet n’ont rien à craindre. Car ils bénéficient du soutien décisif de la FIFA, désireuse de reprendre de l’influence sur la confédération européenne.” Le média sportif rajoute que les clubs qui participeront à cette SuperLigue européenne ne devraient pas être présents en UEFA Champions League. Une perte qui pourrait être importante (diffuseurs et partenaires économiques) pour l’UEFA avec la fuite des grosses équipes européennes.

Enfin, concernant le financement de cette Superligue européenne, la question est quasi réglée, conclut RMC. Même si les détails ne sont pas encore connus, “il n’est pas impossible qu’un géant du numérique comme Netflix soit dans le coup.” Avec les revenus générés, la mise en place d’un système de solidarité sera prévu notamment pour le football féminin et amateur.

Bouton retour en haut de la page