PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Mbappé, Pochettino, groupe, animation, Draxler, UCL, UWCL…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce lundi 3 mai 2021, veille de demi-finale retour d’UCL à Manchester contre City, et lendemain d’élimination des Parisiennes à Barcelone (3-2 en cumulé) en demi-finale de l’UWCL.

“Comme l’an dernier, le PSG s’est arrêté en demi-finale de la Ligue des champions féminine, constate l’AFP. Après l’exploit, la désillusion : les Parisiennes, tombeuses des quintuples tenantes du titre lyonnaises en quarts, se sont inclinées devant le doublé de la Néerlandaise Lieke Martens (8e, 31e), malgré le but de Marie-Antoinette Katoto (34e) qui a redonné un vain espoir aux joueuses d’Olivier Echouafni après le nul concédé au match aller (1-1). “Le mental, c’est là que ça se joue aussi. C’est dur d’encaisser ça. On va continuer l’année prochaine, avec l’envie de faire aussi bien, voire mieux. Il faudra aller chercher encore plus loin”, a promis l’entraîneur du PSG après le match.”

Au camp des Loges, c’est le mollet de Kylian Mbappé qui a focalisé l’attention (à cause d’une contracture ou de contusions) avant de s’envoler ce matin (11h) pour Manchester. L’attaquant du PSG ne s’est pas entraîné hier mais il est donné partant demain soir à l’Etihad Stadium. “Les retours au sujet de l’état de santé de Mbappé, ces derniers jours, se veulent plutôt positifs. Dans son entourage, déjà, on ne doutait pas vraiment de sa présence”, explique L’Equipe. “Pour ce voyage européen ô combien important, le technicien argentin a convoqué un groupe de 25 joueurs dans lequel figurent quatre gardiens. Idrissa Gueye en est même s’il est suspendu. Colin Dagba, remplacé samedi après un coup au nez et à une cheville, a également été convoqué. Seuls Bernat et Letellier manquent à l’appel. Il n’y a pas de jeunes à l’exception des deux gardiens, Randriamamy et Saidani.” Le PSG devrait évoluer dans son traditionnel 4-2-3-1, poursuit le journal sportif. “Pochettino réfléchit à faire évoluer Verratti devant la défense au côté de Paredes, a priori. Un tel choix devrait conduire à positionner Neymar en soutien de l’attaquant axial, un rôle dévolu, sauf revirement, à Mbappé. Sur les côtés de l’attaque, on devrait retrouver Di Maria et Draxler, que Pochettino apprécie, ou Kean, dont l’abattage et la puissance physique pourront perturber les latéraux de City. Enfin, défensivement, Florenzi et Diallo devraient encadrer la paire Marquinhos-Kimpembe.”

Le Parisien parle de “ce que Pochettino doit changer”. Il a été “titulaire contre Barcelone (1-1) et deux fois face à Munich (2-3 ; 0-1), Draxler a montré qu’il avait le niveau de ces matchs vertigineux”, juge Dominique Sévérac. “L’entraîneur du PSG doit remodeler son 4-2-3-1. Avec cette alternative : ou Danilo remplace poste pour poste Gueye ou Verratti recule au milieu et ouvre la voie à une attaque différente. Dans cette seconde optique, celle du milieu Paredes-Verratti, Draxler viendrait s’incorporer à la ligne offensive, conduite par Mbappé, Neymar et Di Maria. En le plaçant d’emblée, Pochettino indique qu’il vient gagner. […] Il faudra trancher la question du latéral gauche. Le match s’est réduit au duel Bakker-Diallo. […] Pochettino connaît l’irrationalité du football qui permet à n’importe quel match de basculer. C’est cette croyance qu’il doit transmettre dans un club qui a tendance à tomber dans l’accablement. Demain, Paris prône la rêve-évolution.”

Bouton retour en haut de la page