Champions LeagueChampions League

Ceferin estime que le lien entre al-Khelaïfi et les supporters du PSG a compté

Dans une semaine, les demi-finales de l’UEFA Champions League auront livré un premier verdict après les matches aller. Le PSG/City et le Real Madrid/Chelsea auront été joués. Enfin, normalement. Car le président de l’UEFA, Aleksandar Čeferin, qui a combattu et combat les fondateurs de la Super League, est resté ferme sur le plateau de 24UR. Et comme le Real Madrid n’a pas cédé, rien n’est à écarter, pas même une exclusion immédiate de la Ligue des champions. Même si ce n’est pas du tout la tendance pour une question de droits télé.

A mon avis, il n’y a jamais eu de Super League du tout. C’était une tentative de mettre en place une ligue fantôme des riches qui ne suivrait aucun système, ne prendrait pas en compte la pyramide du football en Europe, la tradition, la culture, l’histoire”, a commenté le patron de l’UEFA. J’ai reçu des appels de cinq clubs sur ces 12, ils m’ont tous présenté des excuses parce qu’ils étaient désolés d’avoir été contraints à signer. Parce que s’ils ne le faisaient pas, ils auraient été relégués hors de cette ligue et ainsi de suite Ce qui est intéressant, c’est qu’ils ont publié au milieu de la nuit leur communiqué. Évidemment pour le marché américain. […] Le fait est que si un club le souhaite jouer dans notre compétition, il devra nous approcher et nous devrons arranger les choses qui se sont passées maintenant, mais je ne veux pas entrer dans les détails, car nous sommes toujours en discussion avec l’équipe juridique, mais je dirais que c’est une très bonne décision des clubs anglais et que nous prendrons également en compte qu’ils ont admis leur erreur, qu’ils comprennent qu’ils ont mal agi … Nous faisons tous des erreurs. […] Aujourd’hui, j’ai reçu une blague très intéressante d’un club où il y a un calendrier de compétition où seuls le Real et la Juventus jouent tous les jours. Nous verrons ce qui se passera la semaine prochaine. Nous avons une réunion demain matin, mais si dans les 24 heures après le congrès beaucoup de choses se sont passées, je m’attends à ce que beaucoup plus se passe d’ici vendredi. Je crois que quiconque dit qu’il est complètement serein dans cette situation ne dit pas la vérité. La situation est très compliquée et pas compliquée pour l’UEFA. Nous avons de notre côté 235 sur 247 clubs… eh bien, nous les avions, et maintenant nous en avons 244. Ils sont tous avec nous. Hier, j’ai reçu des SMS de soutien de pratiquement tous les clubs en Europe. Nous nous attendons donc à ce que chacun se rende compte de son erreur et en subisse les conséquences. Nous en parlerons la semaine prochaine. Le Real jouera-t-il la demi-finale ? La saison est en cours, et c’est crucial. Car les télévisions peuvent déposer une réclamation en dommages-intérêts contre nous si les demi-finales ne se jouent pas. Par conséquent, il y a une chance relativement faible que ce match entre le Real et Chelsea n’ait pas lieu la semaine prochaine. Mais ce sera un peu différent dans le futur. De l’argent a-t-il été donné aux clubs anglais ? Je n’ai nulle part où trouver des milliards pour les offrir aux clubs anglais.”

Le président de l’UEFA s’est montré lors de cette émission particulièrement élogieux envers Nasser al-Khelaïfi.J’étais en contact permanent avec le directeur général du Bayern Karl-Heinz Rummenigge et le directeur général du Borussia Dortmund, Hans-Joachim Watzki, qui nous étaient très favorables. Et avec le soutien maximal du président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, qui aurait logiquement du être l’un des premier à rejoindre cette histoire de Super League. Mais il croit au football, comme l’émir croit qu’au football il faut une pyramide et qu’elle ne doit pas s’effondrer, parce qu’il a rencontré ses supporters, parce qu’ils travaillent avec leurs fans. Il était un grand soutien et il était avec nous tous. Sans lui, Rummenigge et Watzke, il aurait été plus difficile pour nous de réussir.” Définitivement, le PSG a marqué beaucoup de points durant cette crise continentale.

Bouton retour en haut de la page