MercatoPSG News

La Curva Sud, Mirabelli, Raiola : l’AC Milan en crise pour un Donnarumma qui craque

Depuis l’affaire parue ce lundi dans les médias italiens, il n’a pas fallu attendre très longtemps pour voir Gianluigi Donnarumma se confronter au peuple milanais. Ce mercredi, l’AC Milan accueillait l’Hellas Verone pour un tour de Coupe d’Italie (3-0). Et le gardien de 18 ans n’a sûrement pas été déçu de l’accueil qui lui a été réservé. D’abord par des sifflets ininterrompus tout au long de la partie lorsqu’il touchait le ballon. Puis par une banderole déployée par la Curva Sud : « Violence morale, 6 millions par an et l’engagement d’un frère parasite ? Vas-t’en, la patience est finie. » 

Au terme de la partie, des images montrant le gardien en larmes dans les bras de Gennaro Gattuso et de Leonardo Bonucci. En conférence de presse d’après-match, l’entraîneur de l’AC Milan a voulu envoyer des signaux positifs : « Jusqu’à il y a deux jours, je ne savais rien sur les salaires, clauses ou lettres. Il y a une semaine, je l’ai appelé à mon bureau. Cela faisait sept mois qu’il n’avait pas manqué un entraînement et il s’est fâché contre moi car je ne l’ai pas emmené à Rijeka. Beaucoup de joueurs inventent des choses pour se reposer, mais lui non. Il travaille toujours, ce n’est pas un hasard si tous les joueurs sont à ses côtés. Je l’ai vu pleurer après Benevento. Je n’aime pas voir ce genre de situation, ça fait mal au calcio, ça fait mal au garçon. Je ne peux pas changer la façon de penser des fans. » 

C’est surtout en coulisses que la situation était bien plus exacerbée. Massimiliano Mirabelli, le directeur sportif du club, a envoyé un tacle à Mino Raiola, l’agent du joueur : « Raiola est le mal. Il endommage Donnarumma et il endommage Milan. » Les tensions datent depuis cet été. En juin, Mirabelli avait négocié avec la famille de Donnarumma sans Raiola. Ce dernier avait réagi en ne voulant pas prolonger son joueur, puis en demandant à Milan de négocier avec eux mais sans Mirabelli.

C’est alors que les liens avec le PSG sont apparus. Et qu’ils réapparaissent depuis quelques jours. Avec un contrat jusqu’en 2021 avec l’AC Milan, Gianluigi Donnarumma, à cause du conflit entre son agent et le club, s’est mis à dos ses propres supporters. Un grand club pourrait être tenté de débaucher le gardien de 18 ans avant que la situation ne s’envenime encore plus.

Bouton retour en haut de la page