Débat CS – Qui de Mbappé ou Zlatan a le plus marqué l’histoire du PSG ?

« De Bondy à Paris, Kylian, ton histoire s’écrit ici. » pouvait-on lire sur une banderole du CUP avant le coup d’envoi de PSG / Saint-Etienne. Si l’avenir de Mbappé est encore incertain, une chose est sure, le numéro 7 du PSG est bel et bien en train de rentrer dans l’histoire du club de la capitale. En inscrivant un doublé face aux Verts, le champion du monde français se hisse à la seconde place des meilleurs buteurs parisiens à égalité avec… Zlatan Ibrahimovic (156 buts). Suite à cette performance, le journaliste du Parisien Dominique Sévérac a tenté de définir qui des deux attaquants a le plus marqué l’histoire du Paris Sain-Germain. Ainsi, nous vous proposons de relancer ce débat auquel nous vous invitons à participer dans l’espace commentaires. Mais avant, petit tour d’horizon sur les performances des deux « serials buteurs » franciliens.

Figure de proue du projet QSI, Zlatan a largement contribué au passage du PSG dans « une autre dimension ». Recruté en 2012, le Suédois a directement confirmé son statut de référence à son poste d’avant-centre qu’il aura occupé jusqu’en 2016. Agile et technique malgré sa taille, excellent finisseur, bon de la tête, capable de frapper de loin, l’ancien numéro 9 Rouge et Bleu est indissociable des succès du club, qui saison après saison s’est installé à la tête du championnat français. En 180 rencontres, soit 25 de moins de Kylian Mbappé, le « Z » a donc marqué l’histoire en devenant le premier joueur francilien à totaliser 156 buts. Pourtant, le géant de Malmö n’a jusqu’à présent jamais remporté la Ligue des Champions et surtout, il ne sera pas parvenu a dépasser les quarts avec Paris.

Héros du Camp Nou avec son triplé l’an passé, Kylian Mbappé se démarque certainement dans ce duel grâce à sa capacité à se transcender lors des grandes échéances européennes. Si le natif de Bondy a lui aussi souffert des échecs du passé (contre le Real en 2018 ou Manchester en 2019), il semble être passé à la vitesse supérieure en prenant – depuis la finale perdue face au Bayern en 2020 – le jeu de son équipe à son compte. Décisif contre Barcelone donc mais aussi à l’Allianz Arena face au champion d’Europe en titre, Mbappé a fait rêver Paris plus grand en contribuant largement à sa qualification pour une nouvelle demi finale. Si comparé à Zlatan et son arrivée en 2012, le Français semble mieux entouré pour gagner et donc performer, celui-ci a su malgré son jeune âge se démarquer de nombreuses pointures à son poste. Venu pour épauler Neymar en 2017, l’ancien Monégasque s’impose finalement comme LE facteur X de l’attaque parisienne devant le brésilien ainsi que Di Marià, Icardi et Léo Messi… rien que ça ! En comparaison, Ibrahimovic évoluait au sein d’un effectif certes moins reluisant mais bâti autour de lui, où même le meilleur buteur du club, Edinson Cavani devait se cantonner au côté gauche.

Indéboulonnable de la pointe parisienne, Ibrahimovic a indéniablement marqué le club de son empreinte, tant sur le plan sportif qu’au niveau de son image. Véritable figure charismatique du Paris Saint-Germain au point de faire rentrer son prénom dans le dictionnaire, Zlatan est le personnage principal de la première partie du renouveau parisien. De son côté, le jeune chasseur de légendes a parfaitement repris le flambeau et est en train de mettre tout le monde d’accord. Alors que son prédécesseur Suédois n’a jamais été considéré comme le meilleur joueur du monde, Kylian lui peut prétendre à cette distinction.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page