Ligue 1PSG News

Quand Eyraud tance publiquement Aulas qui répond…

Quand le président de l’Olympique de Marseille (2e de la Ligue 1) exprime dans le JDD son opinion tranchée sur les propos du président de l’Olympique Lyonnais (7e de la Ligue 1), en période de confinement de la société et de suspension des compétitions, l’instant est définitivement lunaire, vu de Paris.

Rappel des faits. Vendredi dernier, dans Le Monde, Jean-Michel Aulas bondit sur l’hypothèse d’une non reprise de la Ligue 1 pour expliquer que dans ce cas de figure il faudrait que la saison soit blanche. Serait pris en considération la saison précédente. De quoi renvoyer Lyon en UEFA Champions League. La ficelle est grosse. Et scandalise à Marseille qui entend sentir le parfum de la coupe d’Europe grâce à sa deuxième position actuelle. Si les propos de JMA ont fâché d’autres dirigeants français, c’est bien le président de l’OM qui a pris sa plume pour écrire directement sa consternation.

“Dans le football, nous tenons notre Líder máximo, prêt à bondir sur un virus dévastateur pour occulter la saison difficile de son club en Ligue 1, écrit le dirigeant phocéen dans le journal. Nous connaissons la volonté obsessionnelle de Jean-Michel Aulas de défendre l’OL par tous les moyens. Mais la ficelle est cette fois un peu grosse. […] Quel aveu ! Rien, rien d’autre que mon club n’a d’intérêt. L’équité sportive ? À quoi bon ? La justice et le respect des autres ? Ça sert à quoi ?” Et cette conclusion : “L’idée même d’exploiter cette épreuve collective à des fins d’intérêt personnel est indécente. Restons à la hauteur des valeurs du sport, sachons montrer l’exemple d’une famille qui défend l’intérêt général. Quand la fièvre sera retombée, Jean-Michel Aulas verra l’obscénité de sa proposition opportuniste et reviendra vite aux valeurs qui font de lui un immense dirigeant du football. Non, décidément, l’heure n’est pas aux petits calculs ou aux basses combines pour jouer la Ligue des champions la saison prochaine.”

Bouton retour en haut de la page