PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Mbappé, possession, internationaux, titre, Courbis…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 23 mars 2021 dans la presse hexagonale.

Kylian Mbappé affiche depuis dimanche 100 buts en Ligue 1. Cela à seulement 22 ans et 3 mois. Il est le plus précoce. Son bilan chiffré sous Pochettino est de 16 buts en 18 matches. L’Equipe constate donc qu’il “fait preuve d’une efficacité redoutable ces dernières semaines. La conséquence d’adaptations dans son jeu. […] Mbappé s’était parfois égaré ces derniers mois dans un jeu d’élimination loin du but. Ses décrochages, devenus systématiques et inefficaces l’an dernier, sont plus rares. […] Le Parisien joue sur sa qualité première : l’attaque de la profondeur. […] Un changement né aussi de sensations physiques retrouvées. […] Sur les premiers appuis exceptionnels, sur sa vitesse rare, Mbappé, qui a gagné de la solidité dans le duel à l’épaule, offre en ce début 2021 le visage qu’on lui connaît : inarrêtable dans l’espace. […] Quand Mbappé fait vraiment du Mbappé, cela change tout. La mise en place d’un double pivot – Paredes, Verratti – ou l’installation de l’Italien en n°10 par Pochettino déresponsabilise l’attaquant dans la construction. La qualité technique des deux hommes lui offre en outre des munitions toujours précises.”

Le journal sportif observe aussi que le PSG “n’est plus cette formation qui confisquait le ballon. Mais ce n’est pas non plus tout à fait une équipe de contre. Damien Degorre définit le PSG comme une “équipe de phases de possession rapides, de temps de conservation écourtés pour profiter des déséquilibres adverses dès la conquête du ballon, mais aussi d’une équipe capable de s’accrocher et de batailler par vents contraires.” Enfin, pendant cette trêve, Paris sera “moins déplumé qu’à l’accoutumée.” puisque les sud-américains seront là. Treize joueurs “seulement” seront en sélection. C’est à dire moins que Lille (15), son prochain adversaire.

“Le PSG est-il déjà champion ?” demande Le Parisien à Rolland Courbis. Le Coach de RMC répond que “l’adversaire n°1 du PSG, ce n’est ni Lille, ni Lyon, ni Monaco. C’est le calendrier. Dès la prochaine journée avec la réception de Lille, quatre jours avant le déplacement au Bayern, auquel tu ne pourras pas ne pas penser. Et puis, désolé, mais trois jours après le quart de Ligue des champions, tu dois aller à Strasbourg qui n’est pas encore sauvé… Sachant que, trois jours plus tard, tu reçois Munich. Ils devront aussi faire régulièrement de belles prières pour éviter les blessures ou rechutes. Tu touches du bois pour Neymar, Mbappé, Verratti, Navas, Di Maria ou même Kean…”

Bouton retour en haut de la page