OpinionPSG News

Madar : “Même moi j’aurais marqué une des occasions du PSG !”

Avec de la mobilité, de la justesse technique, un sens du collectif et de la verticalité, le PSG a multiplié mardi soir les occasions comme rarement cette saison. Mais les deux buts de Kylian Mbappé n’ont pas empêché le club de la capitale de se retrouver sur le fil du rasoir. L’ancien attaquant du PSG devenu consultant pour Canal+ Mickaël Madar (53 ans) a été consterné par le manque d’efficacité des partenaires offensifs de Kylian Mbappé.

“La qualification du PSG est méritée. S’il y a eu du suspense dans ce match c’est grâce aux Parisiens. Ils auraient dû conclure leurs occasions. La sortie de Mbappé a aussi fait du mal parce que Montpellier a pris confiance. C’est inquiétant parce qu’à l’arrivée tu te rends compte que sans Mbappé qui fait la différence, le PSG peut rester 20 jours sans réussir à marquer un but… A chaque fois qu’il n’y a pas Mbappé le PSG se retrouve dans des situations compliquées. Là, il a tellement servi ses partenaires que je crois que même moi j’en aurais marqué une ! Pourtant je n’avance plus… Ce n’est pas normal de la part de joueurs d’un tel niveau de vendanger des occasions faciles entre guillemets. Mais là, Mbappé, il leur a donné des chocolats toute la soirée. Le problème de ce manque de réalisme, c’est que vous ne faites pas l’écart. Il y a une équipe du PSG cette saison qui se retrouve facilement en danger, qui encaisse facilement des buts. C’est moins solide. Donc il faut faire la différence rapidement et marquer le plus possible quand vous en avez l’occasion”, a commenté l’ancien attaquant sur Canal Plus. “Ils ont abordé le match sérieusement, je n’ai rien à leur reprocher. Kylian Mbappé a été exceptionnel. Pendant tout le match il a été l’élément principal du PSG. Quand tu es Montpellier et que tu le vois sortir à la 82e minute, tu reprends confiance. Après, on peut avoir des regrets, s’il avait été là contre Manchester City… Il aurait pu faire la différence. Maintenant avec des si… C’est du passé, c’est fini.”

Bouton retour en haut de la page