OpinionPSG News

Makonda : “On aurait voulu des changements plus tôt”

Auteur d’une rencontre à deux visages ce mercredi soir, le PSG devra renverser une situation défavorable à l’Etihad Stadium le 4 mai prochain lors de la demi-finale retour de l’UEFA Champions League face à Manchester City. Lors de la défaite au Parc des Princes (1-2), le coaching tardif de Mauricio Pochettino a été pointé du doigt alors que son équipe montrait quelques lacunes, notamment sur le plan physique pour certains joueurs. L’entraîneur parisien a seulement effectué deux remplacements sur les cinq autorisés. Le premier changement est intervenu à la 80e minutes (Ángel Di María remplacé par Danilo Pereira), soit quelques minutes après le carton rouge reçu par Idrissa Gueye. Le second changement du coach argentin a eu lieu trois minutes plus tard (Ander Herrera par Leandro Paredes). Dans un entretien accordé au Parisien, l’ancien joueur du PSGTripy Makondaa regretté les changements tardifs réalisés par Mauricio Pochettino.

“Il faut dire qu’ils avaient fait un gros travail dans l’animation défensive en première mi-temps, avec beaucoup de permutations qui ont coûté de l’énergie. On les voyait plus éteint. J’ai été surpris par les changements tardifs de Mauricio Pochettino”, a déclaré Tripy Makonda, devenu consultant pour France Bleu Paris. On aurait voulu des changements plus tôt. Par exemple, Danilo ou Herrera auraient pu rentrer avant, pour apporter du sang neuf au milieu. L’entrée d’un attaquant de fixation, comme Kean ou Icardi, aurait aussi fait du bien pour faire monter le bloc. On aurait pu jouer en appuis sur lui et mieux ressortir les ballons.”

Bouton retour en haut de la page