PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : UWCL, OL, Abdou Diallo…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce mercredi 24 mars 2021, jour de quart de finale aller d’UEFA Women’s Champions League au Parc des Princes (18h) face à Lyon.

“Paris veut la couronne de Lyon”, “Lyon veut enflammer Paris”, ce sont les titres qu’on peut voir ici ou là. “Les rivales historiques du foot français vont en découdre après des jours agités en coulisses. Les braises de leur rivalité ont en effet été ravivées après le report in extremis du choc prévu le 13 mars en Championnat“, explique l’AFP. “L’affiche franco-française a des airs de déjà-vu, sept mois après la demi-finale de Coupe d’Europe remportée par les Lyonnaises (1-0)… et trois mois après le succès sur le même score des Parisiennes, devenues leader du Championnat par la même occasion. La rencontre devrait offrir plusieurs duels de haut-vol : entre les gardiennes Sarah Bouhaddi (OL) et Christiane Endler (PSG), les capitaines et défenseures centrales Wendie Renard et Irene Paredes, les milieux Amandine Henry et Grace Geyoro, les buteuses Nikita Parris et Marie-Antoinette Katoto, ou encore les pépites Melvine Malard et Sandy Baltimore.”

“On pourra toujours regretter que le choc arrive si tôt, ce qui empêchera le foot féminin français d’avoir ses deux géants dans le dernier carré de la Ligue des champions, comme l’an dernier. Mais pour la tension qui fait le sel des grands rendez-vous, on pouvait difficilement faire mieux”, commente L’Equipe avant le PSG-OL. “Ce retour d’électricité trouve son origine dans le report du choc en D1 prévu le 13 mars, « finale » attendue du Championnat. La partie a été repoussée à une date toujours inconnue en raison de plusieurs cas de Covid au PSG (trois joueuses notamment), qui avait préalablement contacté l’ARS d’Île-de-France et dont la décision a été de placer l’équipe en quarantaine. L’OL a pointé rapidement le « manque de transparence » autour de cette décision, tombée peu avant 18 heures, la veille. […] Les deux équipes se retrouvent ce soir après deux semaines sans match, mais l’OL part avec un avantage sur le plan athlétique. Les Lyonnaises, riches des retours de blessure de Le Sommer et Henry, ont pu multiplier les séances de travail, quand les Parisiennes n’ont repris l’entraînement collectif que vendredi, en fin d’isolement. Cette donnée s’ajoute à l’expérience incomparable des Lyonnaises.”

A 20h45, il sera question de France-Ukraine (qualifications pour la Coupe du monde 2022) avec Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé. Ce sera sans l’ancien capitaine de l’équipe de France Espoirs, Abdou Diallo. Le défenseur du PSG pourrait honorer sa première sélection vendredi avec le Sénégal (qualifications pour la CAN). “Dans son entourage, on souffle aujourd’hui qu’il est « très ému et très heureux » de pouvoir porter le maillot du Sénégal”, rapporte Le Parisien. Cela alors “qu’il aurait très bien pu participer aux Jeux olympiques avec l’équipe de France l’été prochain, en figurant parmi les trois jokers de plus de 23 ans. […] Diallo a le vent en poupe. En concurrence directe avec Kurzawa, il vient de réaliser un match très abouti à Lyon et s’installe peu à peu dans la défense du PSG. Les doutes s’estompent. Sa seule interrogation est de savoir comment Aliou Cissé le fera évoluer : à gauche ou dans l’axe. Réponse dans trois jours.”

Bouton retour en haut de la page