ArticlesBilletfil infos

Bienvenue dans la cour des grands

Ceux qui suivent Canal-Supporters depuis le début  le savent, c’est avec franchise et amour pour ce club que je publie de temps à autre sur le site des billets d’humeur. En cette période très active de mercato hivernal et devant l’incompréhension – ou l’incrédulité c’est selon – de certains, je me vois dans l’obligation de repréciser quelques points importants de l’évolution du Paris Saint-Germain et de ses ambitions nouvelles depuis l’arrivée des Qataris.

Transferts

Changement le plus radical, le mercato au PSG n’a plus rien à voir avec le mercato sous l’ère Colony Capital. Finies les semaines à tenter de réunir quelques millions d’euros pour s’offrir les services d’un joueur moyen de Ligue 1. Place désormais aux stars mondiales du ballon rond. Pourtant je lis ci et là quelques râleurs qui prônent « les valeurs qui se perdent » (alors que ça fait un sacré moment qu’elle sont déjà perdues vu le monde dans lequel on vit), des provocateurs qui n’aiment pas être d’accord avec la majorité et qui se sentent « moutonisés » ou encore les terre-à-terre qui, temps que le contrat n’est pas signé, n’y croiront pas. Je peux comprendre ces gens là mais ce n’est pas pour autant que les journalistes qui enquêtent quotidiennement sont des mythomanes. Oui Beckham avait donné son accord verbal au PSG avant de se rétracter, oui Pato voulait venir à Paris et un accord avec le Milan AC avait été trouvé, non ce n’est pas Pato qui a voulu rester en Italie, etc… Bienvenue dans le monde merveilleux de la communication des grands clubs, plus puissante quasiment que l’information elle-même. Déjà démêler le vrai du faux était une véritable corvée mais aujourd’hui c’est devenu quasiment mission impossible. Mais c’est aussi ça le charme des grosses équipes européennes. Car il faut se le dire et ouvrir les yeux, aujourd’hui c’est le PSG qui décide sur le marché des transferts. Avec une telle puissance de feu financière, le club de la capitale souffle le chaud et le froid, et c’est parti pour durer. Attendez-vous donc à lire encore 50 rumeurs par jour lors des périodes de transferts : entre les agents qui veulent faire gonfler les prix de leurs poulains, les clubs qui souhaitent les faire baisser, les appels du pied de joueurs pour revaloriser leur contrat, les effets de styles seront 9 fois sur 10 de la communication (la déclaration d’amour de Pato sur le site du Milan, j’en ris encore…). Je vous en supplie, donc, ne prenez pas tout au pied de la lettre et sachez discerner le vrai du faux, car parfois c’est tellement flagrant qu’il m’est insoutenable d’en voir certains foncer têtes baissées dans le panneau… C’est aussi ça la cour des grands.

Médias

blankL’arrivée du QSI au Paris Saint-Germain a aussi fait parler du club aux quatre coins du monde. Combien de unes dans les journaux étrangers ces derniers mois ? Sûrement autant que sur les 15 dernières années… Pareil en France où le seul quotidien sportif fait quasiment sa une tous les deux jours sur le PSG. Oui cela fait vendre du papier, mais cela fait aussi parler du PSG. De même pour les retransmissions télévisées. Outre Canal+, c’est Al Jazeera qui va prochainement tirer son épingle du jeu. Avec les droits de la Ligue 1 à l’étranger, la Ligue des Champions et bientôt l’Euro et l’Europa League, cet empire médiatique va devenir incontournable dans le paysage footballistique français avec le PSG en tête de gondole. Là aussi c’est une chance énorme et un vecteur de développement hors du commun. En France il n’y aura pas d’équivalent, et en Europe les clubs disposant d’une couverture médiatique pareille se comptent sur les doigts de la main. C’est aussi ça la cour des grands.

Les pique-assiettes

blankCe phénomène ne vous aura pas échappé, aujourd’hui tout le monde donne son avis sur le PSG, quelque soit le sujet. De l’éviction de Kombouaré au mercato hivernal, de la politique de Leonardo au changement de stade, tous se croient légitimes à donner leur avis sur des  sujets qu’ils ne maîtrisent pas forcément. Je sais que ça en énervent plus d’un d’entre vous, et nous sommes sur la même longueur d’onde, mais nous devons laisser parler les mauvaises langues et ne pas céder à la provocation gratuite. C’est au travers de leurs propos que leur jalousie éclate, que leur bêtise est étalée au grand jour. Le PSG fait rêver, et ça dérange, mais qu’importe au final car nous, les supporters, nous resterons fidèles à ce club comme nous l’avons toujours fait et nous laisserons les rageux s’exciter de leurs côtés comme nous l’avons également toujours fait. C’est aussi ça la cour des grands.

Bouton retour en haut de la page