Articlesfil infos

Procès de la "banderole anti Ch'tis"

Cinq personnes vont être jugées à partir d’aujourd’hui par le tribunal correctionnel de Bobigny pour avoir déployé la banderole “Chômeurs, consanguins, pédophiles : bienvenue chez les ch’tis”  en 2008 au Stade de France, lors de la finale de la Coupe de la Ligue. Les prévenus encourent jusqu’à un an de prison et 15.000 euros d’amende.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page