Revue de Presse PSG : EdF, Donnarumma, Fabrice Abriel…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce mardi 25 juin 2024. Quels rôles pour Warren Zaïre-Emery et Bradley Barcola avec l’équipe de France, le onze probable des Bleus, Gianluigi Donnarumma grand artisan de la qualification de l’Italie, Fabrice Abriel futur coach des Féminines du PSG…

Capture Decran 2024 06 25 A 06

Dans son édition du jour, L’Equipe se penche sur le dernier match de groupe de l’équipe de France dans cet Euro 2024. Déjà assurés d’être qualifiés pour les huitièmes de finale de la compétition (en terminant au minimum parmi les quatre meilleurs troisièmes), les Bleus voudront finir à la première place de leur groupe en venant à bout de la Pologne ce mardi soir (18h sur TF1 et beIN SPORTS 1). Et avant cette rencontre, six joueurs n’ont pas encore disputé la moindre minute dans le tournoi, dont les deux Parisiens Warren Zaïre-Emery et Bradley Barcola. Une chance à saisir pour eux dans cette troisième et dernière journée de la phase de groupes ? Le Titi de 18 ans vit sa première grande compétition internationale avec le groupe français. Et le retour en forme de N’Golo Kanté a pesé sur son temps de jeu, tout comme le retour à la compétition d’Aurélien Tchouaméni et Adrien Rabiot. De leur côté, Eduardo Camavinga et Youssouf Fofana ont un statut et un vécu différents en équipe de France. « Dans la hiérarchie du milieu, Zaïre-Emery, sans doute pas aidé par sa titularisation timide en mars face à l’Allemagne (0-2) apparaît donc comme le sixième choix », constate L’E. La probabilité qu’il inverse la tendance est très faible et il devra se contenter d’un rôle limité. « Le Parisien prend son mal en patience mais serait frustré par son faible temps de jeu. » Concernant Bradley Barcola, convoqué pour la première fois avec les Bleus pour disputer l’Euro 2024, il fait aussi face à une forte concurrence en attaque. Ses bonnes minutes face au Luxembourg (3-0) avec sa passe décisive pour Kylian Mbappé donnent envie de le voir plus sur le terrain, « où son insouciance, sa capacité de dribble, son sens du pressing et sa facilité à entrer en jeu peuvent correspondre à la nécessité, notamment s’il s’agit de renverser un score. » Même s’il a joué dans le couloir gauche au PSG, l’ancien Lyonnais a la capacité d’évoluer sur tout le front de l’attaque.

Concernant le onze probable face à la Pologne, Didier Deschamps pourrait toujours s’appuyer sur Ousmane Dembélé, malgré les récentes critiques subies par le numéro 10 du PSG. De son côté, Kylian Mbappé devrait retrouver sa place de titulaire dans l’axe de l’attaque. Les deux joueurs devront faire attention car ils sont sous la menace d’une suspension en cas d’avertissement ce mardi soir. En revanche, le sélectionneur des Bleus pourrait réserver une grosse surprise. Titulaire indiscutable, Antoine Griezmann pourrait débuter sur le banc. En méforme physique depuis le début de la compétition et trop peu influent dans le jeu de son équipe, le joueur de l’Atlético de Madrid pourrait être ménagé, une première pour lui depuis 2016.

  • Le XI probable de la France (L’Equipe) : Maignan – Koundé, Upamecano, Saliba, T.Hernandez – Kanté, Tchouaméni, Rabiot – Dembélé, Mbappé, Thuram
Capture Decran 2024 06 25 A 06 1

Le quotidien sportif évoque aussi la qualification in-extremis de l’Italie pour les huitièmes de finale de l’Euro 2024 après son match nul arraché dans les ultimes secondes face à la Croatie (1-1) grâce à une réalisation de Mattia Zaccagni. Tenante du titre, la Nazionale peut remercier le portier du PSG, Gianluigi Donnarumma. Déjà performant lors des deux matches précédents, le gardien de 25 ans a réalisé des parades déterminantes, dont un penalty détourné de Luka Modric. Le portier italien a été énorme et pas toujours aidé par sa défense. Le gardien parisien est récompensé d’un 8/10 pour sa performance. « Il mériterait une autre équipe devant lui, mais il lui permet au moins de limiter la casse au tableau d’affichage. Il avait évité le 4-0 contre l’Espagne, il a évité la défaite cette fois, décisif dès la 5e minute pour sortir en corner une belle frappe de Sucic. Il a poursuivi la démonstration en sortant le penalty de Modric (54e), puis la tentative à bout portant de Budimir (55e) mais il est humain, quand même, et il ne pouvait pas se relever assez vite pour éviter le but de Modric. » Les Italiens connaissent déjà leur adversaire pour les huitièmes de finale de l’Euro 2024, ils affronteront la Suisse le 29 juin prochain.

Capture Decran 2024 06 25 A 06 Copie

Enfin, L’Equipe dévoile le nom du futur entraîneur des Féminines du PSG. Il s’agit de Fabrice Abriel, qui prendra donc la succession de Jocelyn Prêcheur sur le banc parisien. Le coach de 44 ans était libre depuis son départ de Fleury fin mai. Pendant quatre saisons au FCF91, Fabrice Abriel a fait progresser le club francilien en terminant deux fois quatrième de D1 Arkema et avec une demi-finale et une finale de Coupe de France, perdue face au PSG (0-1). « Si, du côté du club de la capitale, on ne souhaite ni confirmer ni infirmer l’information, il ne manquerait que quelques détails à régler avant que l’arrivée de l’ancien milieu ne soit rendue publique. » Ce nouveau changement confirme l’instabilité régnant dans la section féminine qui connaîtra son quatrième entraîneur (Didier Ollé-Nicolle, Gérard Prêcheur et Jocelyn Prêcheur) depuis le départ d’Olivier Echouafni en 2021. L’officialisation de Fabrice Abriel ne devra pas traîner car le PSG est toujours en négociations pour la prolongation de plusieurs joueuses (Tabitha Chawinga courtisée par l’OL, Sandy Baltimore très proche de Chelsea, Elisa De Almeida, Constance Picaud, Oriane Jean-François), qui attendent de connaître le nom du futur coach pour décider de leur avenir.

Capture Decran 2024 06 25 A 07

De son côté, Le Parisien évoque aussi le match de l’équipe de France face à la Pologne. Et les Bleus devront se réveiller offensivement. Le seul but du tournoi a pour le moment été inscrit par l’Autrichien Maximilian Wöber contre son camp (victoire 1-0 face à l’Autriche). « Les Bleus font presque tout bien de Maignan jusqu’à Kanté mais c’est ensuite que la machine se grippe. Griezmann peine à influencer le jeu offensif, son rôle, alors que les attaquants – Mbappé, Thuram, Dembélé – ont tous visé à côté dans un concours de médiocrité qui ne leur ressemble pas. On serait inquiet s’ils frappaient toujours ainsi, il y a quand même un doute pour l’ailier parisien, fâché historiquement avec le réalisme. » Face à une sélection déjà éliminée de la compétition, la France devra se réveiller en attaque pour aller chercher la première place du groupe. Dans son onze probable, Le Parisien voit Ousmane Dembélé débuter sur le banc. Kingsley Coman ou Randal Kolo Muani sont les deux alternatives pour le poste d’ailier droit.

  • Le XI probable de la France (Le Parisien) : Maignan – Pavard, Upamecano, Saliba, T.Hernandez – Kanté, Tchouaméni, Rabiot – Kolo Muani (ou Coman), Mbappé, Thuram.
Capture Decran 2024 06 25 A 07 1

Enfin, le quotidien francilien confirme que Fabrice Abriel devrait bien être le nouveau coach de la section féminine du PSG. Les Rouge & Bleu étaient à la recherche d’un entraîneur depuis le départ de Jocelyn Prêcheur et ont jeté leur dévolu sur l’ancien coach du FC Fleury 91. « Séduit par le projet, l’ancien joueur formé au PSG se rapproche d’un accord total avec la direction selon nos informations », précise LP.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page