PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Mbappé, Bleus, Lewandowski touché au genou…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce lundi 29 mars 2021.

Si les Bleus se sont imposés 2-0 dimanche au Kazakhstan – à 4700 kilomètres de la France – grâce à des buts d’Ousmane Dembélé (20e) et Sergei Maliy (44e, csc), Kylian Mbappé (entré à la 59e minute) a manqué le penalty qu’il avait obtenu. La tentative de l’attaquant du PSG a été stoppée par le performant Aleksandr Mokin (75e). “Le gardien s’était interposé plus tôt (70e) sur une première tentative du Parisien, l’actuel symbole des difficultés dans l’animation offensive des champions du monde, encore visibles dimanche. “Kyky”, bien lancé, a perdu un nouveau duel dans le temps additionnel face au portier du Tobol Kostanay”, observe l’AFP. “Tout n’est pas encore parfait, donc, mais l’essentiel était bien ailleurs pour les Bleus, enfin victorieux. Un succès en Bosnie mercredi, et le plan de vol sera respecté avant l’Euro.”

Le penalty non converti par Kylian Mbappé est “une péripétie dans un match déjà plié, mais il révèle une faillite des Bleus dans l’exercice”, écrit Le Parisien. “Ils en sont à quatre pénaltys ratés sur les sept derniers obtenus, dont les trois loupés par Griezmann en 2019 et 2020. Aujourd’hui, cela ne compte pas. Mais il faudrait se réhabituer à transformer ce genre d’occasions, même si l’on sait que Griezmann et Mbappé ne sont pas les tireurs désignés en club. Ceci et le manque d’entraînement qui va avec expliquent peut-être cela.”

“En y regardant de plus près, on se rend compte que l’équipe de France est surtout celle qui en provoque plus, avec le Brésil”, explique L’Equipe. “Depuis l’automne 2018, les deux sélections en ont tiré dix chacune. Mais avec un pourcentage de réussite nettement supérieur pour la Seleçao (80% contre 60%). Au total, la France arrive en troisième position des pays les moins efficaces (60%), derrière l’Islande (1/4, 25%) et la Croatie (1/2, 50%) sur la même période, parmi les plus grandes nations européennes et sud-américaines. Un chiffre qui témoigne bien d’un (petit) problème. Enfin, dans le journal sportif on constate qu’à “dix jours du quart de finale aller de la Ligue des champions entre le Bayern et le PSG, Lewandowski est sorti hier lors du match entre la Pologne et l’Andorre (3-0). Le capitaine polonais, qui a inscrit un doublé, a reçu un coup par-derrière lors d’un cafouillage dans la surface andorrane à l’heure de jeu et est sorti dans la foulée. De la glace a été posée sur le genou droit de Lewandowski une fois ce dernier sur le banc.”

Bouton retour en haut de la page