OpinionPSG News

Schneider ne croit pas “une demi-seconde à une décompression du PSG”

Le PSG, franchement mauvais, est passé à côté du match contre l’AS Monaco (0-2) comptant pour la 26e journée de Ligue 1. Quand on veut avoir la version la plus à charge, la plus intransigeante avec le PSG, il faut se tourner vers le journaliste de Libération Grégory Schneider. Il a débriefé le PSG-Monaco pour Europe 1. Et voici son avis tranché et tranchant :

“Ca me regarde, je ne dis pas que j’ai raison, mais je ne crois pas une demi-seconde à une décompression post Ligue des champions côté PSG. C’était mardi le match à Barcelone. Collectivement…mais individuellement aussi il y a eu un problème de valeur à certains postes. Cela s’est vu. Ils sont trop expérimentés pour tomber dans ce genre de panneau. Ils savaient très bien que Monaco c’était un gros match. Ils l’ont préparé à la vidéo, ils ont vu qu’en face c’était une cylindrée. Ca fait six défaites en Ligue 1 et deux en Ligue des champions sur la saison. C’est énorme. Je trouve que ça restitue une chose : le match contre le Barça c’était la vérité d’un soir. Avec un rapport de forces précis. Là, contre Monaco c’était un autre rapport de forces, et ils ont été surclassés. Ce n’est pas un épiphénomène. Le premier tir cadré du PSG contre Monaco c’est au bout de 65 minutes.”

Bouton retour en haut de la page