HistoireLigue 1PSG News

Croire en un PSG 8e champion de France avec huit défaites ou plus ?

On entend ici ou là qu’on n’est jamais champion de France avec huit défaites ou plus. Soit le total que le PSG affiche tristement en 31 journées. Mais en fait, sept cas prouvent le contraire dans l’histoire de notre football. L’OL avait perdu 8 fois en 2002-2003, idem pour Monaco lors de la saison 1962-1963 ou Saint-Étienne en 1966-1967. On peut être champion de France avec 9 défaites aussi… L’ASSE en 1974-1975. Ou prenons la machine à remonter le temps : Roubaix-Tourcoing en 1946-1947. On peut même être champion de France avec 10 défaites : Auxerre en 1995-1996. On peut être champion de France avec 11 défaites : Reims en 1962-1963. En fait, on est sacré quand on est devant tous les autres… Et puis Paris fait très peu de nuls (3 contre 9 pour Lille par exemple) cette saison. Ceci expliquant aussi que le club de la capitale soit toujours dans la course au titre. Tout n’est donc pas perdu pour le PSG qui doit encore jouer Strasbourg, Saint-Etienne, Metz, Lens, Rennes, Reims et Brest. En gagnant ces 7 rencontres, le PSG compterait plus de points (84) après 38 journées que lors de la saison 2014-2015 où il a fini champion de France avec 83 points (24 victoires, 11 nuls et 3 défaites). Comme quoi tout est encore possible. Souci, on ne voit pas aujourd’hui sur le terrain un PSG capable d’une telle série victorieuse. Si les Rouge & Bleu ne sont pas sur la première marche, à défaut il faudra surtout être sur le podium. Car la place du con, la quatrième, occupée par l’OL, est elle aussi à portée des hommes de Mauricio Pochettino.

Classement-L1-31
Bouton retour en haut de la page