FémininesPSG News

Lair : “L’absence de Diani a fait très mal au PSG”

Les Féminines du PSG ont éliminé en demi-finale de l’UEFA Women’s Champions League ce dimanche après-midi après sa défaite sur la pelouse du FC Barcelone (2-1, 1-1 à l’aller). Une déception pour les Parisiennes qui visait une place en finale et pourquoi pas une victoire finale. Pour Patrice Lair, ancien entraîneur des Parisiennes entre 2016 et 2018, l’absence de  Kadidiatou Diani – touchée à la cheville – a été préjudiciable.

C’est frustrant. Au match aller, elles auraient également pu s’imposer. Mais dans l’ensemble, elles n’ont pas su se créer assez d’occasions et Barcelone mérite sa qualification. Je crois, au final, qu’on a trop vite oublié l’absence de Kadidiatou Diani qui a fait très mal au PSG. Elle amène de la puissance, de la profondeur, et c’est la seule à bien servir Katoto en pointe, commente Lair pour le Parisien. C’était l’atout offensif majeur. Sa présence sur un grand terrain comme celui de Barcelone aurait pu aider. D’autres filles comme Bachmann ou Baltimore n’ont pas forcément ces qualités-là.

Patrice Lair qui s’est ensuite penché sur le choc de la D1 Arkema entre Lyon et le PSG – le 30 mai – qui dictera du titre de Champion de France. “Il y aura a priori une grande finale face à l’OL le 30 mai. Ce sera un match déterminant. Mais attention, ce genre d’élimination peut donner un grand coup derrière la tête. Et dès jeudi, elles n’ont pas le droit à l’erreur. Le Paris FC va les accueillir avec des idées derrière la tête. Ensuite, les Lyonnaises, je les connais bien, vont être très revanchardes. Avec le changement d’entraîneur en plus, , elles vont être très motivées pour remporter leur 15e titre.

Bouton retour en haut de la page