OpinionPSG News

Praud : « Dans quelle société les hommes politiques donnent leur avis sur Zlatan ? »

« L’affaire Zlatan » a pris une tournure médiatique hors-norme entre dimanche et lundi dans les médias. Les politiques, passablement alléchés pour faire parler d’eux à l’approche des prochaines élections départementales, ont tour à tour réagi sur les propos du joueur du PSG. C’est ce dont reproche Pascal Praud invité de l’émission Un Soir à la Tour Eiffel.

« Si tu veux qu’on parle de toi, il faut parler de football. La perversité des médias est là. Patrick Kanner, qui sait à peine que le ballon est rond, a compris ça. Zlatan est condamnable, mais la réaction du ministre des sports est absolument incroyable. Il sait que ça aurait de la reprise dans les médias. Il se met au coeur de la société médiatique. Le lendemain, c’est Marine Le Pen, puis tous les politiques suivent… Mais on est chez les fous ! Dans quelle société les hommes politiques donnent leur avis sur Zlatan ? », se questionne le journaliste sportif, passablement outré avec l’emprise médiatique de cette affaire.

« Les footballeurs sont sanctionnés par la commission de discipline de la Ligue. Mais les présidents de club sont prêts à tout excuser si les joueurs marquent des buts tous les week-ends ! Le joueur est sacré. Un joueur de football doit être exemplaire, avoir des valeurs et montrer une bonne image devant des enfants. Il aura peut-être une amende, c’est possible, renchérit Pascal Praud. Pour dire des choses comme celle-là, il faut être génial. Mais Zlatan n’est pas Messi, ni Zidane. Son problème, c’est qu’il n’a pas leur niveau. Le question est de savoir si le PSG doit le garder la saison prochaine ». 

Bouton retour en haut de la page