PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Mbappé, Neymar, Marquinhos, Verratti, City, TF1…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse française ce jeudi 15 avril 2021. Le club francilien connaît son adversaire en demi-finale de Ligue des champions (aller les 27-28 avril, retour les 3-4 mai) : Manchester City, tombeur de Dortmund. Les hommes de Guardiola retrouvent les demi-finales pour la deuxième fois, après 2016 et leur élimination face au Real Madrid (0-0, 1-0) après avoir eu la peau du PSG de Laurent Blanc (2-2, 1-0). Ces retrouvailles entre le PSG et City intéresseraient TF1, qui pourrait en cas d’accord avec RMC Sport les co-diffuser.

“Depuis 2017, toutes les équipes qui ont éliminé le Bayern ont ensuite remporté le trophée, écrit l’AFP. “Et le PSG peut méditer le karma d’anciens champions d’Europe. Chelsea a fini par gagner la C1 en 2012 après bien des échecs, comme le Bayern lui-même, battu en finale en 2010 et 2012 avant ses triomphes de 2013 et 2020. Le Manchester United d’Alex Ferguson avait aussi beaucoup trébuché, comme le PSG, avant de gagner en 1999 et 2008. Ce calme dans la tempête est peut-être le plus gros cap qu’ait franchi le PSG. Si décevant en finale l’an dernier, il est resté cette fois solide malgré les absences majeures de Marquinhos et de Verratti. Surtout, le PSG a étouffé pas mal de ses complexes de fins de matchs tragiques… Il a aussi affiché beaucoup moins de panique dans les moments difficiles. Cet aspect zen est en partie le mérite de Pochettino. Reste à aller au bout. Avant d’y songer, prochain rendez-vous en demies.”

“C’est grâce à une solidarité rare et au travail de tous que le PSG a ravi au Bayern le billet pour les demi-finales”, estime Le Parisien. “Rien ne serait possible si les graines de cette cohésion n’avaient pas été plantées au-delà du terrain. Et si les leaders et le groupe des Sud-Américains, qui entretiennent des relations d’amitié à la ville, n’avaient pas été capables d’emmener tout le monde dans leur sillage.” Le quotidien francilien parle aussi contrat avec ce titre: “Deux stars, deux ambiances.” En effet, “alors que Neymar a officialisé son avenir à Paris (quatre ans de plus, soit jusqu’en juin 2026), Mbappé prend son temps pour se décider. […] On le répète : le PSG ne peut se risquer à démarrer la saison suivante avec l’ombre d’un départ de Mbappé en 2022. Dans son cas, l’installation du PSG dans le dernier carré européen pour la deu­xième année de suite joue forcément son rôle. Mais, à ce stade, Mbappé n’a pas pris de décision, et les dirigeants parisiens, Leonardo en tête, restent dans l’attente.”

“Entre les déclarations de son président (“Kylian et Neymar n’ont pas d’excuses pour partir”) et les tractations en coulisse, le PSG tente de le convaincre”, explique L’Equipe. Mbappé “a l’Europe à ses pieds, du moins celle qui peut se l’offrir, c’est-à-dire le Real Madrid, Liverpool et Manchester City, en plus de son club actuel, et il sait que le temps joue en sa faveur. Les dirigeants du PSG le mesurent aussi. Les coups de fil vers l’entourage de Mbappé se sont ainsi intensifiés ces derniers temps. La direction est prête à d’importantes concessions financières pour le conserver. Elle lui propose notamment une réévaluation salariale substantielle, qui porterait ses émoluments annuels à 30M€ (contre 25M€ cette saison). Mais elle ne voit toujours aucune réponse s’esquisser. Alors un jeu médiatique se met en place. Certaines fuites avancent que le joueur aurait choisi de rester et elles arrangent, d’une certaine manière, le club de la capitale. De son côté, l’entourage de Mbappé dispose aussi de solides relais qui font état d’un statu quo, pour le moment, et maintiennent qu’aucune décision n’a été prise. La tendance serait tout de même à une volonté de poursuivre l’aventure parisienne. […] Dans les faits, Mbappé aimerait rester un an de plus. Le PSG aimerait le conserver jusqu’à la Coupe du monde 2022 au Qatar. Cela suppose que son séjour à Paris s’étire jusqu’en juin 2023 et, par voie de conséquence, qu’il prolonge jusqu’en 2024 afin qu’il ne parte pas libre. Accepterait-il de prolonger son contrat de deux ans s’il obtenait la garantie d’être cédé en 2023 ? Un immense pas serait sans doute effectué. Seulement, le PSG estime qu’il est devenu un très grand club européen et accepte mal d’être considéré comme une étape intermédiaire. Ses dirigeants entendent d’ailleurs avoir un dernier atout maître dans leur manche pour convaincre Mbappé : ils espèrent être en mesure d’officialiser la prolongation du contrat de Neymar avant la demi-finale aller. Il devrait s’engager jusqu’en juin 2027.”

Sinon, le PSG espère avoir Marco Verratti (à 100%) et Marquinhos sur le terrain dans deux semaines pour affronter Manchester City. L’Italien devrait jouer dimanche contre Saint-Étienne puis enchaîner face à Angers en quarts de finale de la Coupe de France, trois jours plus tard. “Il sera à 100% pour la demi-finale de C1”, assure son entourage à L’Equipe. “Quant à Abdou Diallo, touché à une cuisse mardi, la confiance est de mise au club sur sa capacité à être disponible pour la demi-finale aller.”

PSG 15 avril 2021
Bouton retour en haut de la page