OpinionPSG News

Petit : “La notion de domicile ou extérieur n’existe presque plus”

J-2 avant la demi-finale retour de Ligue des champions entre Manchester City et le PSG à l’Etihad Stadium (21h sur RMC Sport 1). Après la défaite du match aller au Parc des Princes (1-2), le club de la capitale possède 7% de chance de qualification selon les statistiques. Cependant cette saison, les Parisiens ont réalisé des grosses performances à l’extérieur lors des matches précédents en C1. Consultant pour RMC Sport, Emmanuel Petit a évoqué cette rencontre du PSG face aux Citizens, dans un entretien au Parisien. Le champion du monde 1998 croit en une qualification du PSG.

“Bien sûr. On vit tous un contexte très particulier et il y a des surprises chaque week-end, avec des scénarios de matchs un peu fous. Comme jeudi en Ligue Europa avec ce Manchester United – AS Rome (6-2). On vit sans public mais ça n’empêche pas des matches incroyables. La notion de domicile ou extérieur n’existe presque plus. Manchester City a déjà perdu trois fois sur son terrain (Leicester, Manchester United et Leeds), donc pourquoi pas ?” a commenté Emmanuel Petit au quotidien francilien, avant d’être questionné sur les erreurs commises par le club de la capitale lors du match aller. “City a retrouvé son identité en deuxième période car l’équipe a mis les ingrédients pour. Mais ça n’explique pas la débâcle du PSG. La prestation de City n’a pas non plus été exceptionnelle et Paris finit par encaisser deux buts gags. Sur le premier, personne n’attaque De Bruyne seul à 25 mètres… Globalement, le PSG a baissé de pied, physiquement et tactiquement.”

Pour Emmanuel Petit, le rythme imposé face à Manchester City sera l’une des clés du match. Si le PSG a réussi à faire mal en première période, c’est parce qu’il a su imposer son rythme. C’est plus facile à dire qu’à faire. Mais si tu veux l’emporter, il faut maîtriser ce facteur, en étant concentré, en resserrant les lignes. Je pense que Paris est incapable de le faire durant 90 minutes mais il l’a déjà fait cette saison par moments (…) City n’est pas infaillible, pas imbattable. Toutes les équipes qui les ont battus ont imposé cette problématique du rythme. En ayant le ballon, c’est plus simple mais il y a aussi des solutions à la transition. City impose un tempo fait de redoublements de passes qui fait mal mentalement plus que physiquement. On me parle beaucoup des courses mais, non, si tu es bien positionné tactiquement, ça ne demande pas d’efforts surdimensionnés. Mais ça demande une force mentale (…) Le rôle de Verratti ? Je ne suis pas certains que la position de milieu gauche, même si je comprends la volonté de Pochettino, soit la meilleure pour lui. Verratti un garçon qui récupère des ballons, qui lit bien le jeu, qui peut les mettre en difficulté sur la première relance. Il faut insister sur ça au match retour et peut-être le placer plus dans l’axe comme premier relayeur.”

Bouton retour en haut de la page